Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

La mort prochaine de Troy Davis

La Cour suprême américaine a annoncé, aujourd’hui, lundi 6 octobre 2008, qu’elle rejetait le dernier recours de Troy Davis. La peine, à laquelle ce condamné à mort de 39 ans a été condamné en 1991, est donc définitive et son exécution imminente.

Ses avocats avaient demandé, le 23 septembre dernier, à la plus haute juridiction des Etats-Unis de se prononcer sur la constitutionalité de l’exécution d’un innocent quand celui-ci apporte des éléments nouveaux et solides démontrant qu’il n’est pas coupable. Souhaitant avoir le temps de décider s’ils se saisissaient ou non de cet appel pour organiser un nouveau procès, les neuf juges de la Cour suprême américaine n’ont pas estimé que des éléments nouveaux et solides permettaient de casser la sentence de 1991.

Troy Davis a été condamné à mort en 1991 pour le meurtre, à Savannah (Géorgie, sud-est), d’un jeune policier blanc. Cette condamnation a été rendue alors que l’arme du crime n’a jamais été retrouvée, aucune preuve matérielle n’a été apporté (pas d’empreinte, ni de trace ADN. Elle n’est établie que sur la base de neuf témoignages.

Depuis sept des témoins se sont dédits.

Ces témoins, cités par Amnesty international dans son rapport de contre enquête, ont assuré avoir agi sous la contrainte de la police. Dans ce document, ont peut lire que :

L’un des témoins, un homme illettré, dit avoir signé une déposition rédigée par la police, sans pouvoir la lire !

Un autre, une jeune femme en liberté conditionnelle, a eu peur de dire aux policiers qu’elle n’avait pas vu le tireur

Il était évident que les juges n’allaient pas remettre en cause les méthodes policières, ce qu’aurait immanquablement permis un nouveau procès !

Ils ont donc choisi de donner la mort à cet homme, alors qu’il est peut être innocent !

Nul doute que la sentence va être appliquée dans les heures qui viennent avant que l’opinion américaine et mondiale ne puisse se remobiliser.

Adieu donc à Troy Davis ! Mort au nom de la sauvegarde des méthodes de la police américaine.

Publicités

Classé dans:Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :