Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Nigeria: un journaliste abattu

L’Union nationale des journalistes (NUJ) a indiqué qu’Eiphraim Audu, un journaliste nigérian qui collaborait à la radio publique de l’Etat de Nasarawa, a été abattu par six hommes armés, mercredi dans le centre du pays.

Selon Musa Abdullahi, le directeur de la radio de l’Etat, le journaliste a été abattu au moment où il sortait de chez lui pour se rendre chez des voisins.

L’information a été confirmée par les journalistes locaux et l’ONG Comité de protection des journalistes.

Le président Obasanjo, réélu lors d’élections « turbulentes » de 2003, préside depuis 1999, à la destinée de 130 millions d’habitants.

Lors de sa première élection il reconnaissait lui même que « Le Nigeria est un pays béni, dans lequel les richesses naturelles abondent, dont le pétrole et le gaz naturel, ainsi qu’une grande variété de minéraux solides, des terres fertiles, une main d’œuvre bon marché et relativement bien qualifiée, une population nombreuse et dynamique, de vastes débouchés nationaux. Or, malgré ces ressources naturelles, son économie est en chute libre depuis vingt ans. La pauvreté et le chômage sont endémiques. Les services de santé et d’éducation se sont dégradés, tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif. Notre économie est fondée presque exclusivement sur la vente du brut. L’agriculture, encore largement fondée sur la monoculture, a enregistré une croissance de 4 % en 1999, mais elle n’entre que pour une part infime dans nos exportations. Quant au secteur industriel, il représente moins de 5 % du PNB. Le Nigeria fait aujourd’hui partie des pays les plus pauvres du monde, avec un revenu par habitant inférieur à 300 dollars par an, contre 1000 en 1980. Toutes les autres statistiques sur notre économie suivent cette même tendance »

Le Nigeria est toujours, en 2008, un carrefour international de trafiquants spécialisés dans les escroqueries financières, les drogues dures. Ces administrateurs se disputent l’or noir. Les richesses du pays servent davantage aux intérêts des politiciens professionnels et de multinationales qu’à permettre à la population de sortir d’une pauvreté endémique. La pauvreté est installée solidement dans ce pays qui depuis son indépendance en 1960 est sous un régime Républicain et démocratique !

Le Nigeria, fait partie de la liste des pays qu’épingle le GAFI, dans son rapport 2002, comme étant un pays « non coopératif dans la lutte contre le blanchiment d’argent» …

Publicités

Classé dans:Politique, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :