Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Traitement de choc ou crise d’autorité ?

Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé a défendu, en conseil des ministres, son nouveau plan de lutte contre l’alcoolisme !

Mais elle ne fait que commencer un long chemin de croix, si tant est qu’elle veuille réellement aller jusqu’à la mise en place de ce plan!

Chemin de croix parce qu’avant d’être appliqué, ce plan doit passer par le vote d’une loi, assortie de sanctions. il doit prévoir du contrôle et aboutir à l’application de sanctions financières ou autres (je pense qu’il proposera plutôt pour des sanctions financières, ça rapporte quand même plus que des soins aux jeunes alcooliques !)

Vote de la loi :

Sachant que les fabricants d’alcool sponsorisent énormément de fêtes étudiantes, que leur lobbying auprès des parlementaires est particulièrement actif et efficace, le vote des parlementaires, en faveur de se plan, n’est absolument acquis.

Contrôle des mineurs :

Le contrôle sera effectué par les commerçants,: cafetiers, caissières…

Sachant que les commerçants, et en particulier leurs employés en contact direct avec la clientèle, n’ont pas légalement le droit de demander une pièce d’identité en cas de paiement en numéraire, le contrôle laisse déjà apparaitre des trous dans le filet. La police sera-t-elle habilité à imposer un alcotest à chacun des jeunes de moins de 18 ans qui lui semblera sous l’emprise de l’alcool?

Les sanctions :

Sachant que si un mineur est en infraction, si la sanction se concrétise par une amende, ce seront ses parents qui devront la payer. N’est ce pas la un moyen de sanctionner les parents qui ne peuvent être sur le dos de leurs enfants en permanence !

Alors bien sur, l’alcoolisme chez les jeunes est choquant, inquiétant, surtout chez des populations aussi jeunes. Il est indispensable d’y mettre un terme. La question politique est: de quelle façon?

R.Bachelot et le gouvernement ont opté pour l’interdit, sans prendre en compte que pour ces classes d’âge, l’interdit et la sanction sont des catalyseurs. La consommation d’alcool ne va certainement pas baisser, seuls les moyens de s’en procurer, les lieux où on le consommera vont changer. Première erreur !

Il est intéressant d’observer que ce gouvernement n’a eut de cesse d’abaisser à 14 ans l’âge de responsabilité pénale mais n’entend pas reconnaître le même âge pour l’accès à des produits « d’adultes » ! Nul doute qu’il met ainsi les classes d’âge 14/17 ans dans une situation extrêmement paradoxale qui ne va pas arranger leur mal être! Deuxième erreur !

L' »alcoolisation en groupe «est généralement comprise par les spécialistes comme un rituel de passage, un rituel initiatique.

Pour faire bref, on considère, sans l’excuser ni excuser les dérives, que ces pratiques chez les jeunes marquent l’appartenance à un groupe (social ou d’âge). Il est alors intéressant de constater que le même gouvernement qui se livre sans cesse à la conflictualisation entre les différentes classes d’âge de la société, pour faire accepter ses décisions de réforme, veuille empêcher une de ces classes d’âge de se reconnaitre en tant que telle ! Troisième erreur !

En fait le gouvernement tente d’enrayer les effets de l’alcoolisme chez les jeunes, mais sur quel diagnostic des causes s’appuie son action ? Quatrième erreur et de toute la plus grave…elle n’est pas sans ressemblance avec les erreurs successive de décisions concernant les grands ensembles qui ont abouties à la situation explosive actuelle dans les citées de banlieues !

Le plus grave, c’est que je n’ai vu, à aucun endroit de ce plan, de mesures pour soigner ces jeunes en proie à l’alcoolisme. Le gouvernement considérerait-il que ce n’est plus une maladie ?

Publicités

Classé dans:Politique, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :