Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

La peur au ventre !

La semaine qui s’annonce risque fort d’être riche en rebondissements !

Après avoir souffert d’une grave crise de confiance (que les différentes annonces gouvernementales n’ont pas réussi à calmer) les marchés financiers atterrissent brutalement et attendent, certainement la peur au ventre, les résultats trimestriels de l’économie réelle.

On les savait inconscients, irresponsables, hyper émotifs, tricheurs, joueurs, la semaine qui commence va certainement permettre de parachever le tableau. En effet, les perspectives qui s’annoncent ne sont pas vraiment réjouissantes :

  • Les pays émergeant de parviennent plus à endiguer la crise économique par leurs propres moyens.

Laminée par la crise financière, l’Ukraine a obtenu un prêt du FMI d’un montant de13 milliards d’euros. L’Islande, qui avait tout misé son système bancaire, a dû emprunter 1,65 milliard d’euros au FMI. La liste des pays qui feront appel dans les jours qui viennent visibles du fonds monétaire international va probablement s’allonger. Dans le sud de la Chine ont craint la fermeture de milliers d’usines. Rien que dans la province de Canton, dont l’activité industrielle manufacturière est essentiellement tournée vers l’export, on estime à 9000 fermetures d’usines sur 45 003

  • Les perspectives de résultats trimestriels des entreprises américaines, européennes et japonaises sont l’objet de craintes de la part des économistes et analystes.

Ont craint de mauvais résultats trimestriels pour Exxon Mobil, BP et Shell. ainsi que pour Kraft Foods, Procter & Gamble, Lufthansa, Bayer, Deutsche Bank , Volkswagen, Alcatel-Lucent, France Télécom, Michelin, L’Oréal, Pernod Ricard, Sony. Les grandes Bourses mondiales sont en chute libre depuis quatre semaines, revenant à leur niveau du printemps 2003.

  • Les perspectives en matière d’emploi sont extrêmement mauvaises.

En France, on attend avec inquiétude la publication, jeudi prochain, des chiffres du chômage pour le mois de septembre. L’ANPE avait annoncé, fin août, une augmentation importante, par rapport à juillet, du nombre de demandeurs d’emploi. Ils étaient 1 949 600. Depuis, les annonces de plans sociaux se sont multipliées dans toute la France (voir infographie) . On peut craindre que les chiffres soient très mauvais et que les conséquences sur la consommation soient extrêmement lourdes.

 

Nul doute que les mesures de lutte contre le chômage que Nicolas Sarkozy doit annoncer mardi, à Rethel (Ardennes), seront attendues avec impatience par tous les acteurs économiques et financiers. Au delà de la crise financière, économique, il y va de la paix sociale dans notre pays.

Nul doute également que chacun d’entre nous attend que ces mesures soient à la hauteur des aides considérables apportées au secteur bancaire. Mardi risque d’être pour Nicolas Sarkozy un examen extrêmement délicat à passer. Il va lui falloir aller au-delà des mots, de l’idéologie ultralibérale et démontrer qu’il sait prendre des décisions non partisanes et agir pour le mieux de tous les citoyens Français, y compris des moins fortunés.

 

Sources : Le Parisien ; Le Monde

Publicités

Classé dans:Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :