Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

On ne minimise que ce qui nous dérange.

Il faut croire, que pour la droite, le congrès du PS, qui s’est déroulé ce week-end, à la Rochelle doit être une mauvaise "surprise qui dérange"!
Probablement, certains que ce congrès serait une "arène sanglante", qu’il signerait la mort de ce parti que la droite craint par dessus tout, qu’elle n’a pas du être la surprise des observateurs de droite en constatant que non contents d’avoir trouver des consensus sur les principaux points de frictions qui enflammaient les esprits ( à la grande joie de l’UMP), le congrès du PS se terminait par une salve de critiques toutes plus fondées les unes que les autres et une longue liste de propositions pour que les Français et EUX seuls se sortent mieux de la crise dans laquelle l’idéologie féroce que défend  l’UMP nous a plongée.

Avec l’aveuglement et la surdité sélective qui les caractérisent, les "chevaliers blancs" de l’UMP, le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre et le porte-parole adjoint Dominique Paillé,  sont donc montés au créneau,en estimant :
– que le PS avait "ignoré" les Français et recherché un accord "artificiel" dans "l’anti-Sarkozysme primaire".
– qu’après ces trois jours, "les Français peuvent constater une fois de plus que le PS, tout accaparé à tenter d’éviter un ultime naufrage, les a totalement ignorés".
"Avec constance, ses responsables ont recherché dans la justification d’un vivre ensemble totalement artificiel, tant les divisions entre eux sont profondes et insondables.
"Aucune proposition répondant aux préoccupations des Français n’a été formulée en trois jours".
"Bref, et comme d’habitude, le PS a toujours des trains de retard, sauf pour proposer à nos concitoyens les vieilles recettes qui nous ont toujours conduits à l’échec, comme l’augmentation de l’impôt sur le revenu". "Leur seul sujet de débat aura été celui des primaires, c’est-à-dire leurs propres petites affaires de boutique".
De deux choses l’une:

  1. Ou bien ces deux messieurs n’ont absolument pas suivi ce qui c’est passé pendant ces trois jours .Parce qu’autrement ils n’auraient pas manqué de s’apercevoir que la question des primaires n’a été abordé que lors du discours inaugural du congrès!
  1. Ou bien ils ont suivi de qui s’est passé, mais ils ont oublié de brancher le son et l’image . Sinon, ils ne se permettraient pas d’affirmer que le PS a "ignoré" les Français et que  "Aucune proposition répondant aux préoccupations des Français n’a été formulée en trois jours!

Alors pour combler leurs lacunes ( c’est même des abysses, à ce stade) dans l’ignorance, je me permet de leur rappeler  l’intervention de S.Royal au sujet de la taxe carbone et Le discours de clôture de M.Aubry?
"Au-delà de notre contre-plan de relance, nous proposons des mesures d’urgence pour la consommation.
Tout d’abord, un remboursement de 200 euros de TVA pour les 16 millions de ménages modestes, non imposables…Nous demandons le maintien des allocations familiales pour les enfants majeurs de plus de 20 ans….Nous avons fait des propositions pour aider plus fortement les entreprises en difficulté notamment dans la sous-traitance automobile. Nous n’avons pas été écoutés et ce secteur est en grande difficulté… J’ajoute aujourd’hui une proposition en réponse au scandale que constitue le comportement d’entreprises largement bénéficiaires, qui profitent de cette période de crise pour transférer l’activité à l’étranger en pillant les carnets de commandes et les savoir-faire d’établissements totalement rentables…Je pense bien sûr à ces conflits emblématiques que sont ceux de Continental et de Molex. Mais il y en a beaucoup d’autres : New-Fabris à Châtellerault, Freescale à Toulouse, Nortel à Chateaufort, SKF à Fontenay-le-Comte… Le Parti socialiste propose une procédure de mise sous tutelle de l’entreprise par le tribunal de grande instance sur saisine des salariés en amont des licenciements ; un administrateur judiciaire serait nommé pour gérer l’entreprise le temps nécessaire pour faire cesser des pratiques contraires aux intérêts de l’entreprise et de ses salariés…En cette rentrée, comment ne pas aussi penser aux jeunes dont la situation est dramatique ? …Nous avons fait de multiples propositions, lors de la commission Hirsch. Je n’en reprends ici qu’une seule : la création de 150 000 emplois-jeunes dans l’économie verte et des services aux personnes. Les besoins sont immenses dans ces secteurs. Humainement passionnants, utiles pour la société, ces nouveaux métiers sont souvent difficilement solvables par le marché. Il faut les aider à naître au profit des jeunes, en renouant avec ce qui, dans le passé, a marché. Investir dans l’intelligence et l’avenir des jeunes, c’est aussi donner un sens la société. Ne pas le faire, en temps normal, c’est du dogmatisme ; dans une période de crise aussi grave, c’est de l’irresponsabilité.
Soutien au pouvoir d’achat, pouvoir accru pour les salariés, avenir de la jeunesse : les propositions des socialistes existent, solides, crédibles et j’ajoute disponibles : puisque Monsieur Sarkozy veut un emprunt utile pour la France, qu’il commence donc par emprunter les idées de la gauche !
Oui, mes chers camarades, cette rentrée est dure. Elle est dure pour tous les Français. Seul le CAC40 s’est redressé et avec lui les bonus des traders et des dirigeants. D’un côté, la reprise financière, de l’autre la crise populaire, voilà la réalité de cette rentrée !"
Si on peut se permettre d’affirmer, sans sourciller, que ces quelques verbatims démontrent que le PS a "ignoré" les Français et que  "Aucune proposition répondant aux préoccupations des Français n’a été formulée en trois jours, et bien j’attends de voir ce que ces messieurs peuvent nous dire du plan de relance qu’ils soutiennent…
Je les attends également à l’issue du “Campus Seignosse 2009 : , qui, vu le programme proposé, va probablement s’intéresser aux Français et faire moultes propositions répondant aux préoccupations des Français !

Quoi qu’il en soit nos "deux duetistes porte parole", illustrent bien qu’on ne minimise que ce qui nous dérange. Et compte tenu de la minimisation qu’il font des propositions et des déclarations faites par le PS ce week-ed, on ne peut penser qu’une chose: ça les dérange énormément!Innocent

Source:
Le Parisien
Site du PS
Site des jeunes UMP

Publicités

Classé dans:Politique, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :