Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Lamour faut le faire!

"Dans le cadre du débat sur le projet de budget 2010, l’amendement défendu par le président de la commission des Finances, le socialiste Didier Migaud, a été adopté par 44 voix pour et 40 voix contre.

L’amendement instaurant une taxe additionnelle de 10% sur l’impôt sur les sociétés (IS) des banques avait été adopté par la commission des Finances, où il a été approuvé par l’opposition mais aussi le Nouveau

centre (NC) et quelques élus UMP."

Plaidant « l’erreur technique », le gouvernement a indiqué qu’il demandera lundi à l’Assemblée nationale d’annuler cet amendement par un nouveau vote prétextant que "En pratique, le député UMP de Paris Jean-François Lamour, qui détenait la procuration d’un autre parlementaire, a expliqué qu’il avait voulu voter contre et non pour. ".

Une façon de faire qui est loin de plaire à Jérôme Cahuzac, député socialiste, au micro de RTL :

« Cette mandature a débuté il y a depuis deux ans et demi et, si je comprends bien, les responsables de la majorité sont en train de nous expliquer que certains de leurs membres ne savent toujours pas faire la différence entre le vote pour et le vote contre… Je laisse à vos auditeurs le soin d’apprécier la vraisemblance de cet argument. » . Oui , on ne peut que se demander comment un député qui vote quasiment tous les jours arrive à se tromper de bouton… et deux fois en plus!

Surtout si on observe les photos suivantes….

PUPITRE-p3 3 boutons: 1 bouton pour, 1 bouton contre, 1 bouton abst .

PUPITRE-p

Sauf à être totalement ailleurs, il faut pas être "futefute" pour se tromper, non?

C’est encore moins compliqué qu’une télécommande ;-))

Par ailleurs , le député PS s’interrogeait " sur "l’acte manqué" de M. Lamour, qui semblait favorable à la taxe sur les banques lors de son intervention dans l’hémicycle". "M. Lamour est un double champion olympique d’escrime qui nous affirme avoir manqué une touche… Pourquoi ne pas le croire? Je pense que cela relève davantage de l’acte manqué. Sa conscience lui dictait de voter cet amendement alors qu’il avait l’ordre de ne pas le voter".

malgré cela, le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale a confirmé qu’il y aura bien nouveau vote : "Nous procéderons à un nouveau vote demain pour supprimer cet amendement contre-productif", a annoncé J.F. Copé ,.

Contre-productif? Certainement pour le Gouvernement, Mme Lagarde et les banquiers!

Seulement voila, à lire les commentaires sur ce nouveau vote, on peut se demander si il ne va pas être contre-productif pour le gouvernement, la majorité présidentielle et N.Sarkozy!!

La lecture des commentaires sur les sites du Figaro, du Monde et de Libération fait apparaitre :

  1. Un énorme "ras le bol "sur la remise en question, par le Gouvernement, des votes du Parlement. "Le respect du vote quel qu’il soit, est un principe de base de toute démocratie digne de ce nom."; "Après quelles pressions pendant le week-end ? Nous ne sommes plus dans un Etat de Droit, la séparation des pouvoirs est un leurre puisqu’un ministre peut défaire un vote du Parlement.", Etc…

  1. Un questionnement inquiet sur les dérives de la Démocratie en France: "C’est comme le traité de Lisbonne, quand on dit non il faut dire oui tout de même"; "combien de temps allons-nous laisser la démocratie se décomposer? Le gouvernement va-t-il faire revoter chaque fois qu’un vote ne lui plaira pas? "; Ce qui est en revanche très inquiétant c’est de voir comment, par une pirouette, on peut s’assoir sur le parlement et sur le vote de nos députés.. bref sur les institutions fondamentales de notre démocratie.", etc…

  1. Un questionnement sur la fiabilité des parlementaires sensés représenter leurs électeurs mais qui se plient à la volonté du gouvernement : "On assiste à un véritable piétinement de nos institutions. Vouloir faire re-voter un amendement, celui-là ou un autre sans aucune modification du texte, on nous prend vraiment pour des c..s"; "Copé se félicitait que l’Assemblée Nationale n’était plus un lieu qui rassemblait des "godillots". Enfin les députés osaient s’exprimer. ICe n’et pas un problème, si le vote n’est pas compatible avec les objectifs du gouvernement, on revote!"; "Cette assemblée est une honte…quant au gouvernement et à la présidence ils bafouent tous les jours un peu plus la démocratie." Etc…

  1. Un questionnement sur l’absentéisme des élus : "84 présents sur plus de 500, bravo ! Et si l’on faisait une "retenue sur salaire" ?" "Ce qui est scandaleux, c’est que le budget soit débattu devant une assemblée quasi vide et qu’il ne soit pas nécessaire d’avoir 289 députés (577/2) qui votent oui pour adopter un amendement du projet de lois de finance."

  1. Un questionnement ironique sur la possibilité que n’ont pas les électeurs de "revoter le lendemain" si ils se sont trompés: "Et si ceux qui "se sont trompés" dans leur vote en élisant le Président demandent l’annulation et de pouvoir revoter de suite."; "Au fait je me suis trompé en 2007, merci de libérer la place et vite."; "Moi , je me suis trompé de virgule à l’épreuve de maths au concours de Polytechnique. je peux recommencer ?"

Pas vraiment contents les internautes!!!!

Libération qui comptabilise, le 25/10/2009, 531 réactions

Le Figaro qui comptabilise, le 25/10/2009, 392 réactions

Le Monde qui comptabilise, le 25/10/2009, 63 réactions

A noter un très fort taux d’absentéisme sur ce vote:

Nombre de votants : 87

Nombre de suffrages exprimés : 84

Majorité absolue : 43

Pour l’adoption : 44

Contre : 40

UMP : 316 élus, 45 présents!!!

NC :24 élus, 1 présent!!

Sans étiquette : 8 élus, 1 présent!!

Groupe Socialiste, Radical, Citoyen et divers gauche: 204 élus: 36 présents!!!

Groupe Gauche démocrate et républicaine 25 élus: 5 présent!!!

44 voix pour ce qui représente moins de 8 % des députés

L’effet "vendredi" peut-être!

Rapel du règlement de l’Assemblée national sur la votation:

Soursces: Le Point ; Le Monde, Sebmusset ; Assemblée Nationale ; Eco rue89 ; Libération ; Le Figaro

Publicités

Classé dans:Parti Politique, Politique, , , , , ,

One Response

  1. David C. dit :

    Un débat très tendu à propos du Budget 2010 de la France est attendu dans l’hémicycle de l’assemblée National. Nous pouvons déjà noter un fait rarissime, la défiance des parlementaires par rapport au gouvernement même au sein des élus de la majorité!
    Nous devons profiter de l’opportunité, Le citoyen doit encourager son député à rediriger les débats sur des questions légitimes : l’effondrement du système financier, l’illégitimité de la dette publique, les politiques d’austérité, etc…
    Nous devons nous inspirer de la commission d’enquête parlementaire sur l’origine de la crise de 1929, dirigé par Ferdinand Pécora pour comprendre l’emprise mafieuse des intérêts financiers sur la République, afin d’ouvrir la voie au véritable changement de système.
    Nous devons exiger la fin de la folies des faux débats !
    Afin de faire face à la colère qui vient! Afin de faire face à la logique destructrice du système ! Afin de faire face au mépris de la classe dirigeante, en montant sur la scène de l’histoire! Afin de rompre avec la règle du jeu!
    Je vous invite à lire et à partager le dernier tract de Solidarité et progrès :
    http://www.solidariteetprogres.org/
    Il est temps que toutes les révoltes particulières donnent naissance à un projet commun révolutionnaire!
    David C.
    david.cabas.over-blog.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :