Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Mais ou passe donc "l’argent des vieux"?

La journée de Solidarité a été instituée après la canicule de 2003, à la suite d’une enquête parlementaire sur cet événement qui avait tué environ 15 000 personnes âgées ou isolées.

Comme le précise le site du Le ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville "La journée de solidarité, qui consiste en une journée de travail supplémentaire (qui peut éventuellement être fractionnée en heures), est destinée au financement d’actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées."

La contribution, versée par les employeurs pour cette journée, représente 0,3% de la masse salariale des entreprises.

Cette somme est recueillie et répartie par la Caisse Nationale Solidarité Autonomie (CNSA) qui en garantit une bonne utilisation.La collecte a rapporté,en 2007, 2,22 milliards d’euros, selon la CNSA.

D’après le site Guide des démarches , les sommes perçues sont utilisées de la façon suivante :

  • 60% pour les personnes âgées

  • 40% pour les personnes handicapées

Malgré cette organisation "irréprochable sur le papier", il semble que la réalité soit toute autre.

Une première passe d’arme avait eut lieu en juin 2009…

En juin 2009, la secrétaire d’Etat à la Solidarité Valérie Létard avait été interpellée par le président de l’AD-PA (association des directeurs de maisons de retraite), Pascal Champvert.

Il affirmait, selon L’Express que 200 millions d’euros récoltés en 2006 et 400 millions en 2007, soit 600 millions au total, n’avaient pas été dépensés pour les personnes âgées. Selon lui, les 200 millions de 2006 auraient "servi à boucher le trou de la Sécu".

Valérie Létard avait assuré à l’époque, sur Europe 1, que l’ensemble des sommes récoltées lors de la journée de Solidarité étaient dépensées ou "sanctuarisées", "à l’euro près", pour la prise en charge des personnes âgées ou handicapées.

L’AD-PA et d’autres associations reviennent à la charge ce 18 novembre…

Mercredi 18 novembre, , Pascal Champvert, s’exprimant "en lien avec l’ensemble des représentants des personnes âgées, personnes handicapées et professionnels", a une nouvelle fois accusé l’Etat de détourner des crédits issus de la Journée de solidarité "Cette année, le détournement direct sera de plus de 200 millions d’euros. Pire que cela, l’Etat organise les détournements à venir à hauteur de 307 millions d’euros", a dénoncé dans un communiqué le de l’AD-PA, repris par Le Monde.

M. Champvert déplore à nouveau que des crédits non consommés de la CNSA ne puissent pas être reportés d’une année sur l’autre, et estime qu’une partie des crédits sert à financer l’Assurance-Maladie "alors que les besoins des personnes âgées fragilisées restent largement non couverts". L’AD-PA juge que les "détournements" de crédits entraînent notamment des "difficultés pour les départements de verser l’allocation personnalisée d’autonomie", et "le risque de suppression d’emplois dans les établissements" et les services à domicile.

Si tel est le cas, si cet argent n’est aps utilisé jusqu’au moindre centime UNIQUEMENT pour a prise en charge des personnes âgées ou handicapées, alors les pratiques que révèle M. Champvert sont inacceptable, de quelque bord politique que l’on soit.

Il est donc impératif que le Parlement demande des éclaircissement sur cette affaire. Le mieux serait que les parlementaires de gauche ET de droite fassent , pour une fois, fi de leurs divergences politiques, de leur "discipline de parti" et montrent leur solidarité vis a vis des plus vieux d’entre nous.

Source: Le Monde ; L’Express ; ; budget prévisionnel de la CNSA ;

Publicités

Classé dans:Comprendre, Politique, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :