Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Pass contraception : l’assourdissant silence des femmes de pouvoir.

RichardTrois soulignait ce soir "L’assourdissant silence de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé à propos du pass-contraception lancé par la région Poitou-Charentes "

Silence qui surprend quelque peu face à la "salve d’artillerie lourde" tirée par Luc Chatel à l’annonce de l’envoi de ces "pass contraception" aux infirmières des Lycées de la région.

Dans cette affaire (qui n’aurait JAMAIS du en devenir une, à mon humble avis), que ce soit Luc Chatel qui la joue "touche pas à mon Éducation nationale" , en incitant les chefs d’établissement à détourner du courrier personnel , ou la ministre de la santé qui nous la joue "grande muette", il semble qu’on perde de vue que c’est 500 jeunes filles de moins de 17 ans,en Poitou Charente ( et 10 000 chaque années dans l’ensemble de la France ) qui courent le risque de se retrouver ( au choix des parents):

  • A la rue, avec un gamin sur les bras, ou qu’elles abandonneront à la naissance (Sans parler de l’avenir épanoui et radieux des enfants qui naitront dans de tels conditions) !

  • Obligées d’arrêter leurs études

  • Obligées de subir le choc physique d’une avortement ou de subir le choc physiologique de la pilule du lendemain.

"Ségolène Royal à raison "c’est encore mieux de prévenir"et de "lutter contre les grossesses précoces des filles mineures". "A 16 ans, 17 ans parfois 15 ans quand vous mettez un enfant au monde, je crois que c’est fait dans de mauvaises conditions", a-t-elle également estimé. La contraception pour les mineures doit permettre à des jeunes filles "de milieux sociaux très très modestes et souvent en situation d’abandon de maîtriser leur avenir".

Il faut s’appeler Christine Boutin pour oser dire " elles se font mettre enceinte pour avoir une allocation de parent isolé et prendre leur distance avec leurs parents", et qualifier l’initiative de Ségolène Royal de "démagogie clientéliste". Penser et réagir de la sorte, c’est vouloir "se cacher derrière son petit doigt" et oublier que pour beaucoup de jeunes filles qui “tombent” enceintes, "soit pas défaut d’information, soit parce qu’elles sont isolées, soit parce qu’elles sont en rupture de famille, c’est une grande souffrance".

Seule Nadine Morano, la secrétaire d’Etat chargée de la Famille, a dit dans l’émission "Le talk Orange-Le Figaro qu’elle pouvait se "retrouver" sur le fond avec Ségolène Royal. "Je peux partager la préoccupation qui est de lutter contre les grossesses précoces et contre le nombre d’IVG" . Malheureusement elle n’a pas pu s’empêcher d’y aller de son couplet de politique politicienne…..ce qui est déplorable en la circonstance!

Mais pour Le Ministre de l’Education, Mme Boutin et ceux qui font obstacle à la démarche de S.Royal et du Conseil Régional de Poitou-Charentes, la souffrance de très jeunes filles, cette souffrance qui se reproduit chaque année, les enfants abandonnés dans des poubelles parce que non désirés, etc… ce n’est pas grave!

Du moment que l’un fait preuve d’autorité, de main mise sur "sa" bureaucratie, que les autres affichent leur solidarité à l’équipe gouvernementale, que les chefs d’établissement démontrent leur "obéissance au chef" et que d’autre puissent y aller de leur couplet "morale de bénitier"…..leur vie est belle!

Au delà du silence de la Ministre de la Santé, ce qui me choque profondément, c’est le silence de toutes les femmes politiques, qu’elles soient au gouvernement, dans l’opposition, journalistes ( les Chiennes de Garde sont bien silencieuses dans leurs "niches de luxe") !

Il y a dans ce silence, dans l’inertie des élues, des ministres, quelques choses qui corrompt et tue à petit feu la notion même d’Etat et son principe de solidarité. Ce quelques chose, c’est l’esprit bureaucrate, avec ses petits jeux d’appareils et de pouvoirs, ses stratégies mesquines et mortifères.

Pour tout ces bureaucrates, que 10 000 vies, chaque années, pâtissent de leur inaction, de leurs guerres intestines, de leur soucis de préserver leur carrière, cela est le cadet de leurs soucis! Ce qui compte pour eux c’est qu’ils conservent leurs privilèges et principalement celui de faire de dominer les autres et de détenir une parcelle de pouvoir sur leurs vies.

C’est d’ailleurs le même mécanisme qui fait que, depuis le temps, RIEN n’est fait pour résoudre le problème pourtant simple des "sans domiciles fixe"….avec les mêmes conséquences: des vies brisées, ravagées, qui se déroulent "au bord du chemin sous l’opprobre ou l’indifférence. A croire que pour tout ces inertes au pouvoir, finalement les situations de grand désespoirs, ça donne encore plus de saveur à leurs confort de nantis….

Je rappelle tout de même que ce "Pass contraception" n’est pas un "permis de débauche", ni une distribution de contraceptifs MAIS 4 tickets qui permettent d’aller consulter des PROFESSIONNELS COMPÉTENTS! "Chaque carnet gratuit comporte quatre tickets. Le premier permet "d’aller faire une consultation médicale gratuite", le deuxième permet "d’accéder à l’achat de contraceptifs", le troisième permet de "faire des analyses médicales" et dernier est un bon "pour une visite de contrôle".

Sources: Le Post ; Nouvel Obs ; Le Monde ; L’Express ; Rue89

Ségolène Royal, Luc Chatel, Roselyne Bachelmot, Christine Boutin, Nadine Morano,

Publicités

Classé dans:Comprendre, Politique, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :