Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Minarets et clocher même combat!

Le vote helvétique contre la construction de nouveaux minarets ne doit rien au hasard et depuis dimanche, le débat s’étend bien au delà des frontière Suisses… Ici ou .

Même l’ONU, au mépris d’un vote démocratique, s’élève contre cette décision souveraine d’un peuple souverain .

Personnellement, citoyenne laïque d’un pays laïque, je commence à en avoir "ras la casquette" de ce type de débat qui ne sont, à mon avis, que des débats religieux sans aucun intérêt pour la vie de la Nation. À ce titre, ils n’ont certainement rien à faire dans l’espace public d’un pays laïque.

Surtout dans un pays laïque qui, en matière de guerre de religion, a déjà "largement donné", sacrifié la vie de millions d’enfants, de femmes, d’hommes qui n’aspiraient qu’à pouvoir pratiquer tranquillement le culte de leur choix ou a ne pas en pratiquer du tout.

Et il est temps, à mon humble avis, de rafraîchir la mémoire de tout ceux qui, oublient ou ignore ce que peut donner la barbarie lorsqu’elle est animée par de pseudo sentiment religieux et toute l’intolérance qui va avec :

En France, nous ne sommes tranquilles par rapport à la question de l’hégémonie religieuse que depuis la loi de séparation des Églises et de l’État, adoptée à l’initiative du député socialiste Aristide Briand, le 9 décembre 1905.

La France est donc,depuis 104 ans, un pays laïque, un pays dans lequel, constitutionnellement et dans la pratique quotidienne de chaque citoyen, il y a une séparation claire, nette et précise entre le civil et le religieux.

Cette séparation des pouvoirs politiques et administratifs de l’État et des pouvoirs religieux a pour but principal, je le rappelle, de rassembler en une même communauté, les hommes et les femmes qui vivent sur le sol français, quels que soient leurs opinions, leur religion ou leurs convictions.

  • Que chacun ait le droit de pratiquer le culte de son choix dans un cadre digne, c’est une chose tout à fait acceptable pour quelqu’un de laïque, dans la mesure où aucun prosélytisme n’est exercé.

  • Que la collectivité finance la construction, la réfection, l’entretien de ces lieux de culte, c’est une chose que je n’accepte pas. Je pense que ça relève exclusivement des personnes et organismes privés.

  • Que le jour de l’inauguration de la mosquée de Gien, la sous-préfète de Montargis déclare "qu’en qualité de représentante de l’Etat, elle se devait d’encourager la pratique du culte; valeur fondamentale de la République". Cela, je ne l’accepterai jamais, pour la simple et unique raison que la pratique du culte n’est en rien une valeur fondamentale de la république !

  • Que Marine Le Pen, sautant sur l’occasion de faire parler d’elle et de faire avancer ses idées rétrogrades, réclame qu’un référendum soit organisé en France sur le communautarisme, n’est, à mes yeux, que de l’opportunisme électoral honteux et dangereux. Opportunisme électoral qui a au moins l’immense « avantage » de nous montrer que les idées défendues par le front national ne visent qu’à gommer 104 années de paix, de liberté de conscience. C’est un reniement de la loi de séparation de l’église et de l’État.

Alors, "ma solution à moi", pour régler le « problème » des minarets, elle est toute simple.

Sachant que les minarets, les clochers, ne sont que des médias qui servent à appeler le fidèle au rassemblement cultuel, je pense qu’à l’heure du téléphone et d’Internet, ces deux médias n’ont plus aucune raison d’être.

Je propose que, non seulement nous n’acceptions pas la construction de minarets, mais que soient supprimées tous les clochers des églises.

  • Ainsi, tous les lieux de culte seront anonymés. Les pratiquants auront un lieu de culte accepté et c’est déjà beaucoup dans un pays laïque. Et c’est faire preuve, de la part des laïques, d’une tolérances que certains "religieux" ne montrent pas.

  • Ainsi, sera respectée l’égalité de traitement entre cultes qui semblent ne plus vouloir respecter la la¨cité de leurs concitoyens en envahissant l’espace publique avec leurs querelles "de clochers/minarets).

  • Ainsi l’argent économisé ,sur la construction et l’entretien de ces "extras structures" que son clocher et minaret, pourrait être consacré, pour une fois, à un point commun des deux dogmes religieux que son l’islam et le christianisme, j’ai nommé la charité envers les plus pauvres.

Et compte tenu du nombre grandissant de personnes pauvres et affamées qui vivent dans notre pays, nous ne serons jamais assez nombreux, ni assez généreux pour leur tendre la main.

En résumé, il est hors de question pour moi que notre pays soit la proie d’une quelconque tentative de théocratie, quel que soit la religion qui chercherait à nous l’imposer. J’ose espérer ne pas être la seule dans mon cas.

Sources: Le Monde ; Le Figaro ; La Croix ; L’Esprit Républicain ; Assemblée Nationale ; Les Indiscrets

Publicités

Classé dans:Des hommes et des femmes, Politique, , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :