Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

La semaine de tous les dangers pour Nicolas Sarkozy

Deux événements importants pour la crédibilité du Président de la République et la pérennité de son action politique vont en effet avoir lieu cette semaine.

Le premier va être sa première prestation télévisée de l’année et le second sera le verdict concernant Dominique de Villepin, dans l’affaire Clearstream.

  1. Une "émission de promotion" , le 26 janvier, sur TF1, qui se déroule dans un contexte difficile.

Contexte difficile d’abord parce qu’il semble bien que ses dernières interventions à la télévision française ne réussissent pas particulièrement au Président de la République.

  • le 16 décembre 2009, sur Canal +. il n’avait pratiquement abordé que les enjeux et le rôle primordiale qu’il comptait jouer au sommet de Copenhague. Chacun a pu constater le résultat pitoyable de ce sommet.

  • le 23 septembre 2009, interrogé en direct de New York par Laurence Ferrari (TF1) et David Pujadas (France 2), Nicolas Sarkozy avait "réussi à se piéger lui-même", en qualifiant Dominique de Villepin de "coupables", avant même l’ouverture et le jugement du procès Clearstream,piétinant ouvertement le principe de la présomption d’innocence.

Contexte difficile ensuite car depuis quelques mois, le Président de la République, et la majorité présidentielle, traversent de fortes zones de turbulences.

De "l’affaire Jean Sarkozy ", en passant par l’affaire Frédéric Mitterrand, ou le débat sur l‘identité nationale , avec l’annulation de la taxe carbone , et en dernier lieu les très récentes polémiques sur le double salaire du patron d’EDF et sur la mise en centre de rétention des 124 de réfugiés retrouvés sur une plage en Corse , il faut reconnaître que le système "UMP décomplexé » ne recueille pas l’approbation d’une grande majorité des Français et de leurs représentants politiques.

Contexte difficile enfin en terme de "concurrence médiatique".

Si TF1 a cru être, comme le souligne Patrick Bloche secrétaire national du PS, "un relais complaisant" pour Nicolas Sarkozy, en choisissant deux animateurs très consensuels et un panel de 10 Français (largement sous représentatif de la population), il n’en demeure pas moins qu’au même moment, France Télévisions diffuse FBI porté disparu, et que M6 diffuse Star Wars la menace fantôme. Et là , "la menace fantôme portée disparue" le soir même où Nicolas Sarkozy fera des "promesses fantômes" à une "poignée de rescapés", le choix est vite fait!

  1. Le jugement de l’affaire Clearstream, clé de tous les possibles

C’est le jour même de l’anniversaire du président de la république, jeudi 28 janvier, que le tribunal de Grande Instance de Paris rendra son jugement dans l’affaire Clearstream.

Outre le fait que ce jugement va être rendu alors que la magistrature subit une réforme qui, pour certains magistrats, remet en cause leur indépendance vis-à-vis du pouvoir exécutif, Dominique de Villepin, chacun le sait, n’est pas vraiment un ami de Nicolas Sarkozy. Il est même, paraît-il, celui que le président de la république avait promis de prendre à un "croc de boucher".

Poursuivi pour complicité de dénonciation calomnieuse "en cautionnant par son silence les agissements de Jean-Louis Gergorin", selon le procureur de la République de Paris Jean-Claude Marin, l’ancien premier ministre risque au plus cinq ans de prison assortis de 10 ans d’inéligibilité. Mais, comme le souligne Pascal Junghans, dans le journal La Tribune : "Le procès Clearstream devait répondre à une question, une seule : qui a falsifié les fameux listings ? À cette question basique, le procès et ses 112 heures de débats n’ont pas apporté de réponse sans équivoque."

Concernant Dominique de Villepin, le procureur de la République a lui-même reconnu qu’il "manque des preuves tangibles de son implication consciente et délibérée".

Dès lors, faute de preuves tangibles et d’un motif sérieux, il semble peu probable et un peu compliqué de condamner Dominique de Villepin, sans faire courir de grands risques à l’exécutif.

  • Si les juges condamnent Dominique de Villepin, ils donneront factuellement raison à l’opinion publique qui , selon un sondage LH2 pour nouvelobs.com, déclare à 52% des personnes interrogées ne pas avoir "confiance" en la justice "pour juger les prévenus de manière neutre dans ce procès".

Dès lors, toute exploitation politique de ce jugement par la majorité présidentielle d’une éventuelle sera impossible.

  • Si les juges condamnent Dominique de Villepin,cela compromet le projet de réforme de la justice auquel le gouvernement semble tant tenir. Car un tel jugement mettra à mal les défenses "sur l’honneur" des gardes des sceaux et parlementaires qui réfutent toute volonté, au travers de la réforme, de mettre la justice sous la coupe de l’exécutif.

Dans l’hypothèse d’une relaxe de Dominique de Villepin, la vindicte dont le chef de l’État a fait preuve à son égard le décrédibilisera fortement.

Sans compter que si Dominique de Villepin sort indemne,de ce procès, tout laisse à penser qu’il se déclarera officiellement candidat pour les élections présidentielles de 2012. N’a-t-il pas déclaré récemment, à Bondy, "L’injustice et les épreuves n’ont fait que redoubler la détermination qui est la mienne. Aujourd’hui, mon engagement public n’est pas négociable",

Dur, dur d’être président!

Entre un oral à la télé pendant lequel il va falloir faire concurrence à Jack Malone, Vivian Johnson,Danny Taylor, Martin Fitzgerald,Samantha Spade et à Qui-Gon Jinn, Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker,

Et le "ça passe ou ça casse" judiciaire qui va peut être déclencher la sécession de la droite…

Pas facile cette semaine qui vient, hein?

Sources: NouvelObs ; Le Figaro ; Le Point ; Le Monde ; Syndicat de la Magistrature ;La Tribune

Advertisements

Classé dans:Comprendre, Politique, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :