Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Martine Aubry et le grand "nimportnawak".

Ce lundi matin, à Montpellier, Martine Aubry se la jouait "rustique", comique troupier gras vulgaire "petites provocs de gamines de maternelle" à l’issue de la conférence de presse quelle a tenu au coté de la maire PS de Montpellier.

Les généralités du genre " on est féministe d’abord parce qu’on croit à la justice" (?) qu’avait assené la maire de Lille, ne risquant pas de la faire rentrer dans la longue liste des féministes engagées, il fallait bien se fendre d’un petit coup médiatique pour que son passage à Montpellier soit relayé par les médias nationaux.

Comme il est très à la mode, quand on s’exprime dans les médias, de sortir de sa poche un objet qui "fera l’événement", la première secrétaire du Parti Socialiste, à sorti un panier en rotin digne du grand "nimportnawak" et y est allée de ses petits commentaires pseudo "humoristiques" en déballant le contenu du cabas ( C’est bien connu, les femmes c’est juste bon à remplir un cabas et a faire des farces!):

  • Deux tubes musicaux sensés aider Georges Frêche "à ne pas être le macho qu’il veut être"…mais qui restent bloqués sur une certaine image de la femme qu’adoraient les "féministes bourgeoises" du siècle dernier.

  • Un cassoulet languedocien,

  • Deux DVD dans lesquels elle a cherché la ressemblance entre Georges Frêche et Brad Pitt,

  • L’inévitable bouteille d’alcool que la maire de Lille offre dès qu’elle rencontre un adversaire politique

  • Et le "clou du panier" un livre: "Manuel de la communication non violente au quotidien" .

C’est bien d’offrir un livre de ce genre…mais il vaut mieux le lire avant et ne pas s’arrêter sur son titre!

Parce que dans la communication de Fabius et dans celle de Martine Aubry vis à vis de Georges Frêche, on est obligé de constater que tous les deux ont fait tout le contraire de ce que suggère Marshall B. Rosenberg !

Je me permet de rappeler brièvement que le processus de Communication Non Violente (C.N.V.), préconisé par son fondateur Marshall B. Rosenberg, est utilisé lorsqu’on veut favoriser la coopération et le dialogue. Il permet :

  1. de s’exprimer d’une manière qui favorise le dialogue

  2. d’écouter l’autre, quelle que soit la manière de s’exprimer de l’autre

On ne peut pas vraiment dire que depuis janvier 2010, la première secrétaire du PS et son ami Laurent Fabius nous ont donné l’exemple d’une parfaite maitrise de ce processus. Loin de là. Mais peut-être qu’ils estimaient être au dessus de ce type de communication? Peut-être que leur objectif , dans el cas du Languedoc-Roussillon, n’était pas de dialoguer ni d’écouter l’autre….

Peut-on en effet penser un seul instant que quand Laurent Fabius s’exprime d’une manière qui favorise le dialogue lorsqu’il affirme qu’il "ne voterait pas pour Frêche si il était électeur en Languedoc-Roussillon"?

Peut-on , en entendant Marine Aubry juger les propos de Frêche «indigne d’un élu de la République», penser qu’elle évite d’y mêler des évaluations et des jugements ( comportement proscrit en CNV)?

Non, bien évidemment!

Du coup , je pense que Martine Aubry ferait mieux de lire le livre qu’elle vient d’offrir à Georges Frêche, croyant probablement lui donner une leçon. Elle devrait également lire "L’art de la réconciliation" de Marshall B. Rosenberg ( fondateur de la CNV)…

D’ici les primaires de 2011, ça ne sera pas de trop pour combler le déficit de CNV qu’elle affiche chaque jour un peu plus, et les carences dont elle fait preuve dans le domaine de la communication hors médias!

Croyant "tacler Frêche" et retourner l’opinion en sa faveur , elle montre tout simplement sa rancœur et son immaturité. Croyant faire de l’humour, elle a démontré, aujourd’hui qu’elle ne savait pas prendre de la hauteur en politique. Trois défaut qui sont déjà, à mes yeux, rédhibitoires pour diriger quoi que ce soit, mais qui les sont encore plus pour un prétendant à la présidence de la République

Ah oui, avant de vous laisser, juste une petite question: Le choix du contenu du panier est-il le résultat du travail collaboratif des labos, d’universités, d’ateliers que la Parti Socialiste à mis en place pour construire le programme de 2012?

Si oui, la gauche a du soucis à se faire!

En tout cas, là c’est le panier pour Georges Frêche mais, avec l’aide de Martine Aubry, ça pourrait bien être la veste pour Hélène Mandroux le 21 mars!

Source: Le Figaro ; Le NouvelObs; Le Point; Le Midi Libre; Le Parisien

Publicités

Classé dans:Parti Politique, Politique, , , ,

2 Responses

  1. […] le monde se souvient du panier garni offert à Georges Frêche. Un trésors de vulgarité….qui se voulait pertinent et drôle, mais qui n’était digne […]

  2. […] le monde se souvient du panier garni offert à Georges Frêche. Un trésors de vulgarité….qui se voulait pertinent et drôle, mais qui n’était digne […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :