Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Magnifique rétropédalage de François Baroin.

Le 30 juin dernier,rappelle Le Monde, François Baroin, ministre du budget, annonçait sur France 2, qu’une enquête de l’Inspection générale des finances était lancée afin de vérifier les "soupçons de complaisance fiscale de son prédécesseur Eric Woerth envers l’héritière de L’Oréal, Liliane Bettencourt." Le rapport d’enquête devait être rendu public aux environs du 10 juillet. "Il sera à la disposition à la fois du public qui s’intéresse à cette situation et d’une éventuelle future commission d’enquête parlementaire", avait-il annoncé.

Mais visiblement l’Elysée est dépassé par l’affaire Bettencourt et François Baroin, se livre aujourd’hui à un magnifique rétropédalage ( Tour de France oblige?) en annonçant, selon Les Echos, que le rapport " sera à la disposition d’une éventuelle commission d’enquête parlementaire."

Exit donc le rapport accessible à tous, la transparence, etc…et retour des "petits secrets cracras" que seul l’élite à le droit de connaître.

A juste titre, Thomas Bronnec, journaliste de L’Express, s’interroge sur son blog sur les raisons du rétropédalage de François Baroin et en souligne les dangers:"Vu l’ampleur que prend l’affaire, je doute qu’un tel délai soit acceptable par l’opinion. Surtout pour un rapport qui est censé ‘mettre les choses au clair’ sur les liens éventuels entre Eric Woerth et le traitement du dossier fiscal de Liliane Bettencourt".

Certes, certes, mais il ne faut pas oublier plusieurs choses:

Météo France annonce un été très chaud.

On peut alors espérer que la torpeur envahira les esprits des Français quelque peu survoltés actuellement. Et nul doute que la présence répétée des ministres photographiés dans des maisons de retraites, apportant ventilo et eau fraiche à des personnes âgées, serait une bon moyen de faire d’une pierre deux coups: montrer leur sollicitude envers le "bon peuple"et prouver qu’ils ne pensent pas qu’à l’argent ( surtout à ponctionner le notre)

– La commission d’enquête parlementaire, demandée par l’opposition peut voir, comme pour l’affaire des sondages de l’Elysée, son champ d’investigation considérablement réduit. Qui plus est, comme le souligne Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l’Assemblée, "avant le 14 Juillet, le gouvernement et la majorité ne veulent pas d’une commission d’enquête", et qu’"ils renvoient à septembre la décision alors qu’il y a urgence".

Ce qui veut dire que pendant plus de deux mois, le rapport ne circulera pas entre les mains de personnes "non initiées" et que ça leur laissera tout le temps nécessaire pour se construire des pare-feu, préparer leur défense et leur attaques!

– Parallèlement le juge Courroye, qui sait, d’après Bakchich-info, « Taper fort sur les faibles », grand ami de Nicolas Sarkozy, aura eut le temps de boucler son enquête sur les "fameux" enregistrements et peut-être même de la classer sans suite, ou de désigner, à point nommé, des coupables "hors UMP", allez savoir.

– Et surtout, surtout, la réforme des retraites sera engagée au Parlement…..Le gouvernement n’aura donc plus besoin d’Eric Woerth comme porteur de ce projet auprès du bon peuple.

Il me semble donc, que pour toutes ces raisons, le gouvernement se soucie comme d’une guigne que le délai ne soit pas accepté par l’opinion.

Il veut avant tout, de toute évidence, maitriser le calendrier et éventuellement connaitre avant tout le monde les résultats des investigations en cours. Ceci lui permettra très certainement de préparer ses arguments au moment ou le débat sur la réforme des retraites s’engagera au Parlement.

Un tel comportement pourrait éventuellement être compris comme une volonté de faire éclater la vérité aux yeux des citoyens, si et uniquement si, ce n’était pas le juge Courroye, décoré par Sarkozy à l’Elysée de l’ordre du Mérit,et cité dans les enregistrements, qui était chargé de l’enquête sur les enregistrements et si le résultat de l’enquête de l’Inspection générale des finances était, comme annoncé au départ, était rendu public .

Mais là, on sent comme une volonté de cacher, de dissimuler, d’enterrer….Bref, tout ce qu’il faut pour donner encore plus de véracité aux enregistrements révélés par Médiapart et aux révélations de la comptable de Liliane Bettencourt.( à lire dans leur intégralité et gratuitement. Bravo Médiapart!)

Sources: Le Monde; Le JDD; Libération ; Wikipédia ;Le Parisien ;Médiapart

Publicités

Classé dans:Citoyens, Comprendre, Politique, , , ,

One Response

  1. dieu punira dit :

    le LE PIRE C EST S ATTAQUER AUX VEUVES AVEC 1000 EUROS ET UN ETUDIANT ORPHELIN DIEU PUNIRA BYE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :