Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Affaire Woerth-Bettencourt: Enquête préliminaire pour « financement illégal de parti politique ou de campagne électorale »

Cette partie du dossier étant particulièrement lourde mais d’intérêt public, je vous propose de la scinder en deux partie:

I- Les protagonistes et leur système de défense

II- Les éléments à charge ( à venir)

I- Les protagonistes et leur système de défense

Toute une série de lois et de décrets régissent strictement le financement des partis politiques. La bonne application de ces lois et décrets est vérifiées, après chaque élections par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Qui est chargé des enquêtes?

Le procureur Courroye est en charge de cette enquête.

Dans le cadre de cette enquête préliminaire, et conformément à son rapport du 23 juin, transmis au parquet général de Versailles, nous dit TF1, le procureur Philippe Courroye a d’abord « mené des investigations sur l’authenticité des enregistrements. Si ceux-ci sont authentiques, le moment venu, il est exact qu’on s’intéressera au contenu des conversations".

Qui est visé par l’enquête?

Éric Woert et Patrice de Maistre sont visés par cette enquête

1) Eric Woerth:

– Il est suspecté d’avoir épargné un contrôle fiscal à Liliane Bettencourt.

– Il est également suspecté d’avoir favorisé l’embauche de sa femme dans la société gérant une partie de la fortune de Liliane Bettencourt. Accusé par l’opposition d’un conflit d’intérêts lié au cumul des fonctions de ministre du Budget et de trésorier de l’UMP
– Il est surtout suspecté de "financement illégal" de parti politique: il est suspecté notamment d’avoir reçu 150 000 euros du couple Bettencourt pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, en tant que trésorier de l’UMP. Eric Woerth a démenti et a annoncé qu’il allait porter plainte.

A l’époque des faits incriminés, il est trésorier de l’UMP. Il sera , dès mai 2007, ministre du budget. A ce poste, il se forge une image de « pourfendeur » des paradis fiscaux et de tous ceux qui pratiquent l’évasion fiscale. Il quittera son poste de ministre du budget courant 2009, pour celui de ministre du travail. Présenté comme un homme honnête, travailleurs, rigoureux,

2) Patrice de Maistre:

– Il est suspecté, selon France2, d’avoir organisé l’évasion fiscale de capitaux de Liliane Bettencourt, en transférant les contenus de 2 comptes suisse appartenant à cette dernière vers dés « paradis fiscau ».

– Il est également suspecté de "financement illégal" de parti politique: il est suspecté d’avoir donné plusieurs fois de fortes sommes d’argent à E.Woerth, alors trésorier de l’UMP, pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Parmi ces versements, un versement de 150.000 euros en liquide au printemps 2007. L’ancienne comptable de Liliane Bettencourt l’a été mis en cause dans des dépositions réitérées, dont la teneur est confirmée par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine).,Il lui aurait demandé en 2007 de retirer 50.000 euros en espèces pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy et aurait complété cette somme par un retrait de 100.000 euros en Suisse pour les remettre à Eric Woerth, actuel ministre du Travail et à l’époque trésorier de la campagne.

Il est, depuis 2003, l’homme de confiance, le gestionnaire de fortune et de patrimoine de Liliane Bettencourt grâce à l’ex-PDG de L’Oréal, Lindsay Owen Jones. qui l’a introduit auprès d’elle, d’après Le Parisien. Ancien expert-comptable au cabinet Deloitte, il est à très rapidement nommé à la tête de Téthys et Clymène, les structures gérant les parts de Liliane Bettencourt dans le capital de L’Oréal et ses dividendes. Il s’occupe également des finances personnelles de l’héritière.

Déroulement des procédures:

Le 6 juillet 2010, les policiers de la brigade financière ont perquisitionné les sièges des sociétés Thetys et Clymène, à Neuilly-sur-Seine et le domicile de Patrice de Maistre dans le 16e arrondissement de Paris. Plusieurs documents ont été saisis, dont les agendas de Patrice de Maistre. Au même moment, une demi douzaine d’employés de maison de Lilianne Bettencourt sont entendus comme témoins.

Le 09 juillet 2010, le parquet de Nanterre annonce l’ouverture d’une troisième enquête préliminaire , "portant cette fois sur le contenu des enregistrements. Les investigations ouvrent la voie juridique à une éventuelle audition du ministre du travail et trésorier de l’UMP.

Éric Woerth a été entendu le 28 juillet 2010 pendant près de huit heures comme témoin à son ministère par policiers de la brigade financière. Un « traitement de faveur » qui a soulevé l’indignation politique et syndicale.

Patrice de Maistre a été placé en garde à vue les 5 et 6 juillet 2010 et une nouvelle fois le 30 juillet 2010, 24 heures après l’audition d’Eric Woerth à son ministère.

Leurs systèmes de défense s’articule autour d’un point: Ils ne se connaissent pas, ils ne se sont jamais rencontrés.

A peine les enregistrements sont-ils publiés dans les médias que les deux hommes nient formellement se connaître. On découvrira très rapidement qu’il n’en est rien.

– Éric Worth est le trésorier de l’UMP et Patrice de Maistre fait partie du premier cercle des donateurs de l’UMP . Il le reconnaît le 25 juillet, dans une interview au JDD « Moi aussi, je ne m’en cache pas, j’ai contribué au financement de l’UMP et je fais partie de l’association du premier cercle. Et alors? »

– Un mémo de Patrice de Maistre envoyé en 2006 aux époux Bettencourt dit très explicitement que Patrice de Maistre à convenu avec Éric Woerth que 4 chèques de 75 000 euros pour financer l’UMP pouvaient être déposés « à son attention, à l’UMP 55 rue de la Boétie Paris 8ème » Patrice de Maistre avait pourtant déclaré ne pas avoir eu de relation "en tête à tête" avec le trésorier de l’UMP avant 2007. Ce mémo semble indiquer le contraire.

On découvre qu’ils ont eu plusieurs occasions de se rencontrer : des dîners, des parties de chasse, des rendez-vous« au café ».

1 – Patrice de Maistre a consigné dans son agenda personnel, selon le JDD, des rencontres avec Eric Woerth, le 19 janvier 2007 et le 7 février « au café », les 12 septembre 2007 et 20 septembre 2007 pour déjeuner,le 11 février 2009 pour une dîner à Bercy.

2 – Selon Marianne2, Eric Woerth, devenu ministre du Budget, a été saisi par Patrice de Maistre, au cours d’un dîner, du cas de l’un de ses associés en délicatesse avec le fisc. Résultat , toujours selon Marianne2, le redressement fiscal a été abandonné.

3 – D’après Eco89 Patrice de Maistre a affirmé, lors de sa garde à vue à la brigade financière, du 5 et 6 juillet : "Je l’ai vu … deux ou trois fois début 2007, parce qu’il m’a demandé de recevoir sa femme et ce pour essayer de la conseiller sur sa carrière alors, me disait-il, qu’elle n’était pas entièrement satisfaite." Dans les enregistrements publiés par Mediapart et par Le Point, Patrice de Maistre expliquait à Liliane Bettencourt : "Quand je l’ai fait, son mari était ministre des Finances, il m’a demandé de le faire …. Je l’ai fait pour lui faire plaisir."

4 – Eric Woerth, a remis à Patrice de Maistre, le 23 janvier 2008, les insignes de chevalier de la Légion d’honneur.

Conclusion momentanée…

On peut se demander pourquoi ces deux hommes ont aussi ostensiblement nié se connaître et s’être rencontré. Ignoraient-ils que les jours qui ont suivi leurs déni allaient démontrer le contraire?

En niant ainsi se connaître, alors que de toute évidence ils se connaissent bien ( déjeune-t-on et dîne-t-on de façon aussi régulières et rapprochées avec quelqu’un qu’on ne connait pas?), ils n’ont fait que renforcer les suspicions. Que cherchaient-ils à cacher, ou à faire croire, et à qui?

Sources: TF; C.N.C.C.F.P;Le Post; Le Courrier International; Libération; Le Parisien; Le Point; JDD ; Marianne2; Eco89 ;Le Matin

Publicités

Classé dans:Affaire Woerth-Bettencourt, Comprendre, Politique, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :