Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Les élections cantonales.

La prochaine élection cantonale aura lieu les 20 et 27 mars 2011. Elle permettra d’élire les Conseillers Généraux.

La durée de leur mandat est de six ans et le renouvèlement des Conseillers Généraux se fait par moitié tous les trois ans.

La particularité de l’élection cantonale de cette année réside dans le fait que les Conseillers Généraux qui seront élus, le seront pour un mandat plus court. En effet, selon le projet de loi examinée en Conseil des ministres du 21 octobre 2009, cette fonction, ainsi que celle de Conseiller régional, devrait être supprimée pour être remplacée par des Conseillers territoriaux qui siègeraient au Conseil Général et au Conseil régional. Autre changement, qui concerne le moment de l’élection. Depuis 1998, le scrutin des élections cantonales avait lieu le même jour que celui des élections municipales régionales. Cette année, les élections cantonales auront lieu indépendamment des deux autres élections.

Pour bon nombre de citoyens français, le Conseil Général est une institution française méconnues. Et pour cause, elle a une fonction plus administrative que politique. Malgré cela, les conseils généraux influents considérablement sur le développement des départements. Mais pour nombre de citoyens français semble l’ignorer. Ce qui explique peut-être la faible participation des électeurs à ce scrutin. Il faut dire aussi que les partis politiques, à l’heure actuelle, semblent se désintéresser totalement de cette élections. Je laisse à d’autres le soin d’en trouver les raisons.

Il n’en demeure pas moins que le rôle des Conseils Généraux et leurs missions sont d’importance pour le bon fonctionnement quotidien de la vie de millions de citoyens français et que, même si la fonction de Conseiller doit être modifiée dans trois ans, il faut bien que les missions des Conseils Généraux soient remplies pendant ce temps.

Il y a actuellement 101 Conseils Généraux.

Les Conseils Généraux ont en charge, dans les départements, des missions très diversifiée qui touchent à plusieurs domaines de la vie de tous:

Les missions sociales

– L’aide sociales:

– Ils ont en charge, en particulier la protection de l’enfance (protection maternelle et infantile, aide sociale à l’enfance et prévention spécialisée)

– l’insertion des personnes en difficulté.

– l’aide aux personnes handicapées.

– la prévention sanitaire

– Le logement :

En matière de logement ils ont la charge de gérer les fonds de solidarité pour le logement et les fonds d’aide à l’énergie

Les missions de gestion des structures et des infrastructures.

– La gestion des matériels des collèges

En matière d’éducation ils sont chargés du recrutement et de la gestion des personnelles techniques, des ouvriers ainsi que de la restauration scolaire des collèges.

– La gestion des infrastructures de circulation et de déplacement

Ce sont les Conseils Généraux qui s’occupent également de la voirie, de la gestion des routes départementales et des routes nationales d’intérêt local, des transports scolaires par autocar qu’il soit à l’intérieur du département ou ou pas et la gestion des ports maritimes de pêche et de commerce.

– La gestion de certains domaines patrimoniaux:

Ce sont les Conseils Généraux qui ont en charge la gestion des archives départementales, bibliothèques de prêt , patrimoine architectural et des musées. ils sont également chargés d’établir les schémas départementaux des enseignements artistiques.

Les missions d’aide au développement local.

Les Conseils Généraux sont aussi en charge le développement local en particulier l’aide aux associations et aux communes.

Pour mener à bien ses missions, les Conseils Généraux sont dotés d’un an d’un exécutif du département qui est représenté par une commission permanente.

Cette commission est composée d’un président et de plusieurs vice-présidents.

Statutairement, le président du Conseil Général est le chef de l’administration départementale. Il touche une indemnité maximale de 5441 € par mois.

Les Conseillers Généraux voient leur indemnité varier en fonction du nombre d’habitants. Cette indemnité peut aller de 1501 € à 2626 €. Bien entendu les Conseillers Généraux peuvent cumuler les fonctions leurs fonctions avec d’autres fonctions électives: maire, député, sénateur, etc. Ce qui, bien évidemment, augmentera leur revenu mensuel.

On le voit bien, loin d’être une institution sans importance, les Conseils Généraux participent au bon fonctionnement de la gestion de notre pays est, en principe et selon les orientations politiques des gouvernements en place, à l’amélioration du confort de tous.

C’est pourquoi, même si l’élection du 20 et 27 mars ne semble pas faire la Une des médias, Il est indispensable que la mobilisation des électeurs soit importantes pour bien montrer au gouvernement actuel qu’il ne sert à rien d’étouffer financièrement les Conseils Généraux, comme il le fait depuis quatre ans et que nous tenons à ce qu’ils puissent continuer de remplir ses missions

En savoir plus:

Qui préside votre département ( coordonnées et +)

Liste des Conseillers Généraux français

Sources: Vie Publique; Slovar; Wikipédia

Advertisements

Classé dans:Citoyens, Comprendre, Politique, , , ,

One Response

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :