Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Thierry Mariani consterné par la condamnation d’Eric Zemmour… mais silencieux sur la mise en examen de son cousin!

Le secrétaire d’État aux transports, et néanmoins député UMP du Vaucluse, Thierry Mariani, s’est déclaré consterné par la condamnation d’Éric Zemmour, ce vendredi 18 février. Éric Zemmour a, en effet, été reconnu coupable de provocation à la discrimination raciale par le tribunal correctionnel de Paris.

Le tribunal a estimé que ses propos présentent les contrôles au faciès « comme légitime » alors que ne le sont pas. Il a également estimé que les mots d’Eric Zemmour sur les discriminations à l’embauche justifient « une pratique discriminatoire illégale »

Thierry Mariani craint manifestement que cette condamnation incite : “ une gauche morale durablement discréditée, à imposer un climat permanent de chasse aux sorcières

Compte tenu de certains propos de M. Mariani et de ses amis de l’UMP “, faction extrême droite”, je ne doute à aucun moment qu’il craigne d’être à son tour reconnu comme coupable de discrimination raciale. Lui qui prétend, lorsqu’il défend le durcissement des conditions d’accès à l’Aide médicale d’Etat (AME), destinée aux étrangers les plus démunis , dans un article du JDD titré  « La surenchère continue » : « il y a des fraudes nombreuses » sans jamais apporter l’ombre d’une étude indépendante sur ces fraudes…  N’applique-t-il pas la précisément ce qui est reproché à Éric Zemmour par la justice ?

Le plus cocasse dans la situation de Thierry Mariani, l’homme spécialisé dans la chasse aux fraudes supposées des étrangers, c’est que parallèlement à sa déclaration sur la condamnation de Zemmour, on apprend dans un article du Figaro et un article de France-Soir que son cousin (président depuis 10 ans de la chambre de commerce et d’industrie du Vaucluse) et le fils de ce dernier (directeur général d’un hôtel quatre étoiles appartenant à la famille Mariani), viennent tous deux d’être mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, pour de nombreuses fraudes bien réelles.

Ces deux notables de la famille de Thierry Mariani sont, d’après le procureur de la République d’Avignon, à la tête d’une affaire de fraude « dont les préjudices sociaux et fiscaux seront vraisemblablement très important ».

François Mariani, placé en garde à vue, le cousin de Thierry, fait l’objet d’une information judiciaire pour « abus de biens sociaux, recel d’abus de biens sociaux, faux bilan, travail dissimulé et harcèlement moral ». Il doit en plus s’acquitter d’une caution de 60 000 € et interdictions d’exercer son activité professionnelle et de rencontrer le personnel.

Jean-François Mariani, son fils, a été mis en examen pour abus de biens sociaux, travail dissimulé, escroquerie et usage de faux.

La Justice leur reproche de ne pas avoir déclaré ces deux dernières années une trentaine de contrats de travail et d’en avoir déclaré une quinzaine en sous-estimant le nombre d’heures réellement effectuées par des employés.

C’est en découvrant de fortes sommes d’argent, à la suite de perquisitions, que les enquêteurs se sont interrogés sur l’utilisation de cet argent qui est en partie « tirées de fausses factures utilisées quand les clients payaient en espèces. » . Pour eux, une partie de cet argent aurait servi à payer les employés « au noir ». Ils ignorent la destination du surplus de ces sommes d’argent.

Pour finir, les Mariani père et fils sont soupçonnés d’avoir escroqué un organisme de formation qui leur reversait des frais de formation, alors que les employés ne suivaient aucune formation.

Alors certes, Thierry Mariani, député du Vaucluse, n’est en rien responsable des actes de son cousin et du fils de ce dernier. Mais je trouve quand même savoureux ce hasard qui fait que Thierry Mariani dénonce les fraudes des étrangers, non prouvées, à l’aide sociale , alors que dans sa propre famille, on ne se prive pas de frauder allègrement vis-à-vis de l’URSSAF, du financement de la formation professionnelle et du fisc.

Manifestement, pour cette branche de la famille Mariani, la baisse considérable de la TVA que le gouvernement a octroyée aux restaurateurs n’étaie pas suffisante… Il leur fallait aussi se dédouaner des cotisations sociales, des impôts, etc.

Qui plus est, je trouve également la situation savoureuse, en me souvenant qu’en mars 2007, à l’occasion d’un dialogue avec  Michel Onfray , dans le magazine Philosophie Magazine, Nicolas Sarkozy n’hésitait pas à faire un lien direct entre la génétique et la délinquance…. En suivant la logique de Nicolas Sarkozy, il y aurait donc un gène de la délinquance dans la famille des Mariani et la logique voudrait que dans les heures qui viennent le secrétaire d’État soit débarqué du gouvernement… Car, le candidat perpétuel Nicolas Sarkozy, a, si je ne me trompe, fait de la lutte contre la délinquance une de ses nombreuses priorités… .

Source :Marianne2; Le PointLe Monde ; le Figaro ; France-Soir ; Philosophie Magazine

Classé dans:Citoyens, Comprendre, Culture politique, Des hommes et des femmes, Gouvernement, Politique, , , , ,

One Response

  1. Zemmour à la crème
    Avec toi, j’ai toujours du mal à distinguer le premier, du deuxième sexe.
    Sans doute, parce qu’il y a en toi un peu des deux. Je vais dresser le tableau pour qu’on s’y retrouve un peu, tous les deux…
    Pour nous autres, femmes, il y a trois options pour faire carrière : garce, pute ou prostituée.
    La garce, c’est celle qui te fait payer un service qu’elle ne t’a pas rendu… et qui finit toujours par te plaquer, parce qu’avec elle, tu es toujours à côté de la plaque.
    La prostituée te loue ou sous loue son corps en échange de quelques rubis… elle fait office de service public, et tout le monde y trouve son compte y compris le ministère des finances qui lui demande de rendre des comptes.
    Et enfin la pute qui vend son âme pour subvenir à ses besoins et perd toutes les parties en voulant à tout prix, gagner sa vie… parce qu’elle n’aime pas ce qu’elle fait et ne fait pas ce qu’elle aime…
    Et sous prétexte qu’elle n’a pas le choix, elle ne l’aura jamais…
    Pour vous autres hommes, l’arrogance au masculin, j’ai entrevu trois autres déclinaisons :
    Vous êtes ou pauvres ou faibles ou mesquins.
    Les pauvres ne peuvent pas faire autrement que ramasser les miettes et n’auront pas d’autre issue tant qu’ils croiront que la voie est sans issue.
    Pour eux, la vie est une question de survie, leur corps fait partie du décor.
    Les faibles, en revanche sont infiniment plus nombreux… Leur problème et le seul c’est qu’ils ont hypothéqué leurs âmes pour s’acheter une maison, gravir un échelon ou sauvegarder leur guenon.
    Les derniers, docteur Zemmour, ce sont les mesquins. Ce sont les pires, les vampires qui ont besoin de notre sang pour se nourrir. Ils nous en veulent d’avoir un sentiment… parce qu’ils sont hommes du ressentiment… qui pour x raisons en veulent toujours à leur maman de les avoir mis au monde avec un cœur artificiel et un faux cul…
    Ce tableau n’est pas plus noir que tes idées sur les barbares… Et pour ne pas te ressembler… je vais te dire que j’aime tout ce que tu fais… surtout quand tu fais semblant d’être un homme.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/zemmour-a-la-creme/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :