Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Marine Le Pen nous chante le chant des sirènes

Alors que les médias font la promotion de Marine Le Pen, où se livrent à des comparaisons totalement honteuses, ils oublient, volontairement ou pas, de faire leur travail d’information en relevant les inexactitudes, les approximations que profère "l’héritière présidente désignée d’office" du Front National.

Seul le journal Libération a relevé que Marine Le Pen, le 14 février sur BFM TV, s’était montré très approximative dans ses propos, notamment lorsqu’elle s’est prétendu être bouleversée par la découverte "qu’un étranger qui arrive dans notre pays légalement et qui a plus de 65 ans, s’il a gagné en dessous d’un certain montant, a le droit d’obtenir 750 euros par mois, alors même qu’il y a des millions de retraités dans notre pays qui vivent avec 200 euros par mois, 300 euros, 500 euros.»

Dans l’article du journal Libération, il est démontré que Marine Le Pen ne livre qu’une partie de la vérité sur le sujet, précisant que 600 000 personnes environ bénéficient en France de l’allocation de solidarité et cette dernière n’est qu’un complément des revenus existants pour atteindre le plafond de revenus de 709 € . Contrairement à ce qu’affirme Marine Le Pen, le dispositif d’allocation de solidarité est versé à TOUTES les personnes âgées, qu’elles soient françaises ou d’origine étrangère, qui remplissent, de manière stable, des conditions strictes de résidence en France.

Il n’y a donc aucune mesure de favoritisme envers les étrangers et notamment les immigrés, contrairement à ce qu’essaie de faire croire Marine Le Pen. Il serait d’ailleurs totalement incongru au prétexte qu’ils sont étrangers, que des personnes qui ont travaillé toute leur vie en France, cotisé aux caisses de sécurité sociale et aux caisses de retraite, ne puissent bénéficier des avantages que ces cotisations procurent.

Autre erreur commise par Marine Le Pen, intentionnellement ou pas, cette fois-ci au sujet de l’aide médicale d’État.

Elle prétend que seuls les étrangers en situation irrégulière bénéficie de soins pris en charge à 100 % alors que des Français n’auraient pas le même droit et, ce faisant,n’auraient pas les moyens de se soigner. C’est oublier la Couverture Médicale Universelle Complémentaire qui permet à tous les Français dont le revenu est inférieur à 636 €, d’être pris en charge à 100 %, sans ticket modérateur.

Ça n’est tout de même pas la faute des étrangers si certains médecins refusent obstinément de soigner les patients qui demandent à bénéficier de la couverture médicale universelle complémentaire. Mais de cela, Marine Le Pen se garde bien de parler.

Mais ce qui est plus grave encore dans le discours de Marine Le Pen, c’est que dans sa surenchère xénophobe, elle ne met en avant que le coût de l’immigration sans jamais parler de ce que cette même immigration rapporte aux caisses de l’État. Or, en tant que présidente d’un parti politique, en tant qu’élue de la nation, elle ne peut ignorer les chiffres officiels de la Comptabilité Nationale concernant les grands postes de transfert des immigrés.

Des chercheurs de l’université de Lille sont à l’origine d’une étude commandée par le ministère des affaires sociales sur ce sujet. Il ressort de cette étude, qui a duré trois ans, que les immigrés sont une excellente affaire financière pour l’État.

Ils cotisent aux caisses de retraite, de chômage, paient des impôts, des taxes d’habitation, des taxes foncières, investissent dans la création de petites entreprises, contribuent au remboursement de la dette sociale, autant d’argent qui rentre dans les caisses de l’Etat et qui au final dépasse de 12,4 milliards d’euros ce que, au total, coûte réellement l’arrivée d’immigrants sur le sol français.

Qui plus est, si on analyse les métiers dans lesquels les immigrés sont les plus représentés, à savoir les travaux publics les plus lourds, la médecine hospitalière, le salariat dans les entreprises de nettoyage, etc., on se rend tout à fait compte que ce sont des métiers qui pour la plupart demandent aucune qualification, sont très souvent sous-payés, et que bon nombre de Français refusent de faire depuis maintenant plus de 60 ans.

Quelles conclusions tirer des propos de Marine Le Pen ?

Elle n’hésite pas à proférer avec aplomb les pires inexactitudes.

Elle n’hésite pas à distordre la vérité pour alimenter la haine de l’étranger, qui est depuis des décennies le fond de commerce du Front National.

Elle n’a absolument aucune base économique solide dans ses analyses, si tant est qu’on puisse parler d’analyse en ce qui la concerne.

Et au final elle n’a aucune solution concrète, viable, pérenne, à proposer aux plus déshérités d’entre nous, si ce n’est de leur faire prendre la place des salariés exploités en France par des employeurs peu scrupuleux.

En fait, Marine Le Pen cache tout simplement, comme l’a fait Nicolas Sarkozy d’ailleurs, le simple fait qu’elle préfère de loin les employeurs peu scrupuleux, qui exploitent les salariés , notamment les moins qualifiés, elle entend leur fournir de la main-d’œuvre aussi bon marché mais française.

Elle n’est donc en rien la protectrice des salariés français.

Avez-vous vu Marine Le Pen manifester contre la réforme des retraites ?

L’avez-vous entendu critiquer la privatisation rampante de la Sécurité Sociale autrement qu’en faisant porter la responsabilité sur les étrangers, alors que tout un chacun sait parfaitement que cette privatisation n’a pour seul objectif que d’enrichir encore plus les assurances privées ?

L’avez-vous entendu fustiger la politique fiscale que mène la droite depuis bientôt 10 ans ?

Elle est bien au contraire un support supplémentaire du patronat français. Notez bien que jamais au grand jamais elle ne fustige ce patronat qui a délocalisé, cassé les acquis sociaux des salariés français et mis au chômage les moins qualifiés d’entre eux.

Marine Le Pen est ni plus ni moins qu’une représentante de cette droite conservatrice qui considère que si les gens sont pauvres c’est parce qu’ils le méritent .

Elle ne fait en tenant ses discours xénophobes, en présentant des vérités tronquées, en affirmant des contrevérités, qu’essayer de faire croire aux plus démunis d’entre nous qu’elle pourrait, si elle arrivait au pouvoir, les aider à sortir du marasme dans lequel ses amis du patronat conservateur catholique entraînent la France depuis des décennies.

Ceux qui s’imaginent que Marine Le Pen comprend et compatit avec la misère, l’insécurité, la précarité de certains de nos concitoyens (et qu’elle agira pour que cela change), se trompent! Ils sont en train de tomber dans un piège immonde tapissé de mensonges, de leurres.

Sauf s’ils sont prêts à faire encore plus de sacrifices qu’ils n’en font actuellement, voter pour Marine Le Pen serait se mettre des fers aux pieds et se laisser berner une fois de plus, comme ce fut le cas avec Nicolas Sarkozy en 2007.

Comme toutes les sirènes elle chante une “chanson enchanteresse” pour mieux cacher de sombres desseins….

http://www.rmc.fr/editorial/149341/dou-marine-le-pen-sort-elle-ses-vrais-chiffres/

Sources: France-Soir; Alternatives Économiques; Courrier International; Partageons mon avis; Des Pas Perdus; Cuicui fait l’oiseau

Publicités

Classé dans:Citoyens, Comprendre, Des hommes et des femmes, Front National, Politique, Présidentielles 2012, , , , , ,

4 Responses

  1. Nicolas dit :

    Merci pour la citation !

  2. Chez Louise dit :

    @Nicolas,
    Je vous en prie 😉

  3. […] This post was mentioned on Twitter by Jacqueline Brossard, Louise de Lannoy. Louise de Lannoy said: Marine Le Pen nous chante le chant des sirènes http://goo.gl/hR8rt […]

  4. Le pen sans peine !

    A ce qu’il paraît, vous occupez une place de choix dans le concert des nations… entre paraître et disparaître de tous les baromètres.
    Vous voulez un conseil : ne renoncez pas à un semblant de savoir pour un semblant de pouvoir… Vous y perdrez votre faire valoir!
    Qu’est-ce que vous nous promettez dans le silence de votre âme ?
    La fin de la misère, le partage des galères…
    En un mot l’absolution : donc aucune solution.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/la-peine/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :