Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Primaire socialiste : des communes veulent nous spolier de nos droits constitutionnels et républicains !

Bien que la démarche de primaire pour désigner un candidat à une élection soit on ne peut plus légal puisqu’inscrite dans les textes de la constitution et les lois républicaines, bien que le président de la commission nationale informatique et liberté et estimée que concernant la constitution d’un fichier des lecteurs « pour l’heure aucune illégalité n’est à signaler», des communes apparentées à l’UMP mettent tout en œuvre – croyant probablement que les locaux communaux appartiennent à leurs partis politiques – pour ne pas mettre à disposition des sympathisants et militants des locaux qui puissent servir de bureaux de vote et donc qui correspondent aux normes de localisation géographique, de surface.

Ils privent ainsi les sympathisants et militants qui veulent participer à la primaire socialiste, de locaux communaux payés et entretenus par la collectivité.

Le parti socialiste signale que le la mairie de Bordeaux refuse de prêter des salles communales présentes dans les écoles alors qu’elles sont normalement destinées aux associations loi 1901 et aux partis politiques (délibération du 28 septembre 2009 du conseil municipal de Bordeaux).

La mairie de Bordeaux, «Au top du palmarès» des communes qui portent atteinte à nos droits constitutionnels et républicains , a proposé des salles inadaptées et excentrées par rapport au lieu habituel de vote.

Cette décision est inacceptable au regard des lois de la République et de la démocratie!

J’encourage tous les sympathisants et militants  de gauche, qu’ils envisagent ou pas de participer à la primaire socialiste de cet automne, d’écrire à la mairie de Bordeaux, place Pey Berland – 33 000 Bordeaux ou de téléphoner au 05.56.10.20.30, afin d’exiger que la mairie de Bordeaux, qui n’est en rien le représentant local de l’UMP, se conforme aux règles de la République et mettent à disposition des citoyens français des locaux adaptés à un vote respectueux du code électoral.

En consultant le site du parti socialiste, on s’aperçoit que de nombreuses autres communes (notamment Compiègne qui n’hésitait pourtant pas à brader le patrimoine national et hippique, en fermant les yeux sur les petits arrangements d’Eric Woerth  ) ont refusé au Parti Socialiste le droit que notre Constitution et nos lois lui accordent.

J’engage tous les citoyens, quelles que soient leurs tendances politiques, pour peu qu’ils soient concernés par cette grave atteinte à nos droits, à se manifester auprès des mairies réfractaires dont vous trouverez la liste sur le site du Parti Socialiste .

Sources : RMC ; Libération ; le Parisien ; Parti Socialiste

Publicités

Classé dans:Citoyens, Elections présidentielles:Primaires à Gauche, Politique, Présidentielles 2012, , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :