Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Marseille: annexion du territoire National par l’UMP/FN?

On apprend aujourd’hui que la mairie UMP de Marseille, dirigée par Jean-Claude Gaudin, refuse au front de gauche le droit de tenir son meeting du 14 avril sur les plages du Prado.

Laure-Agnès Caradec, adjointe au maire chargée des espaces verts, prétend, pour tenter d’expliquer le refus de la municipalité, que:

« C’est une position de principe de la Ville de Marseille. Les plages du Prado n’ont pas à accueillir de meetings politiques, cela ne s’est jamais fait. Il n’y a rien contre M. Mélenchon, la position du maire aurait été identique pour n’importe quel autre candidat …Ces plages sont des espaces de détente pour les Marseillais où se déroulent de nombreux évènements publics, mais « pas militants »

De toute évidence, cette dame est gravement atteinte d’amnésie lorsqu’elle prétend que la position de la mairie aurait été identique pour n’importe quel autre candidat.

En effet, elle semble oublier que la même plage accueillait il n’y a pas si longtemps la caravane de l’UMP .

Elle semble également oublier, lorsqu’elle prétend que ses plages accueillent des évènements publics mais pas militant, qu’elles ont accueilli récemment une manifestation évangélique chrétienne.

Si cela n’est pas du militantisme, qu’est-ce que c’est ?

Il y a manifestement, comme le souligne le secrétaire du parti communiste français des Bouches-du-Rhône , de quoi être étonné, alors que depuis un mois, la mairie de Marseille sait parfaitement que le meeting devait se tenir en plein air afin d’accueillir dignement les participants nombreux qui doivent y assister, qu’ elle fasse soudain, et sous des motifs fallacieux, comme si elle découvrait des problèmes pour donner suite à cette demande.

  • Motifs fallacieux car, ne l’oublions pas les plages du Prado sont des plages publiques, régies par la loi littorale, qui appartiennent au domaine public et par conséquent son temps libre accès (sans restriction aucune sauf de porter atteinte à la sécurité et ou de heurter les bonnes mœurs) pour n’importe quel citoyen français.
  • Motifs fallacieux qui consiste à dire que ses plages sont très fréquentées par les marseillais. Le meeting devant avoir lieu le 14 avril, nul ne peut dire le 20 mars qu’elle sera la fréquentation, à titre de loisirs, par les marseillais et nul ne peut prédire et affirmé que la météo, ce jour là, sera suffisamment clémente pour que les marseillais aient envie d’aller précisément sur les cages du Prado.
  • Motifs fallacieux mis en avant par l’adjointe au maire de prétendre que c’est impossible parce que « Cela ne s’est jamais fait »
    Diantre, en voilà une bonne petite conservatrice qui a peur d’innover, d’aller de l’avant, de se lancer dans une aventure ! Cela ne s’est jamais fait ? Je sais. Mais est-ce un motif acceptable? Non bien sûr!

D’autant plus qu’en matière de "jamais fait", l’UMP PACA ne se privent pas de faire les choses qui ne se sont jamais faites auparavant !

Par exemple lorsque l’UMP et M. Jean-Claude Gaudin, en 2010, faisait alliance avec le Front National afin d’être élu à la tête de la région PACA !

Ce type d’alliance nauséabonde avec le Front National, ne s’était jamais fait officiellement et pourtant, l’UMP de la région PACA l’a bel et bien fait !

Manifestement, en 2010, l’UMP ne craignez pas de faire des choses qui ne s’étaient jamais faites !

Était-ce pour annexer purement et simplement le territoire national de Provence-Côte d’Azur au seul bénéfice de la droite et de l’extrême droite française ?

Et aujourd’hui, ce refus qui bafoue la liberté de rassemblement, d’opinion, inscrit dans la constitution française, n’est-il pas un remugle nauséabond de cette alliance avec le Front National auquel le front de gauche porte quotidiennement des attaques entièrement justifiées ?

Est-il tout à fait normal qu’un maire se permettent d’interdire à des citoyens de se réunir sur quelque partie que ce soit du territoire national , y compris sur une plage, au motif que cela ne s’est jamais fait ?

À toutes ces questions, demandons instamment à l’UMP et à la mairie de Marseille de répondre dans les plus brefs délais.

Pour ce faire j’appelle tous les démocrates, tous les socialistes, tous les Français qui le peuvent à exiger – par courrier, mail ou tout autre moyen d’interpellations – de la mairie de Marseille qu’elle laisse libre accès aux plages du Prado à fin que le meeting du 14 avril, organisée par le front de gauche, puisse avoir lieu.

Sources : Dailymotionactualité chrétienne ;  20 minutes http://20min.fr/a/901537 , ligue des droits de l’homme Toulon http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3708

 

Classé dans:Politique, , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :