Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

LES PREMIÈRES DÉCISIONS DES MAIRES FRONT NATIONAL

Élus il y a un mois, les douze maires frontistes (ou soutenus par le FN) veulent faire oublier les échecs de gestion des villes gagnées par le FN en 1995 et crédibiliser leur parti pour 2017. S’ils multiplient les déclarations d’apaisement, leurs premiers budgets et nominations comportent certains choix radicaux.

 

Élus il y a un mois, les maires frontistes veulent faire oublier les échecs de gestion des villes gagnées par le Front national en 1995. L’objectif : crédibiliser le parti d’ici 2017 en se présentant en bons gestionnaires, désarmer leurs détracteurs en jouant l’apaisement. Depuis leur victoire, ils promettent de « travailler avec tout le monde », dans le « consensus » et répètent qu’il n’y aura« pas de chasse aux sorcières ». Nombre de leurs opposants, que Mediapart a contactés, y voient une stratégie d’installation mais notent déjà des sorties de route.

« Ils ne feront rien d’ici 2017. Leur stratégie est d’utiliser ces territoires pour montrer que quand le FN est au pouvoir, il n’y a ni événement ni contestation. Ils vont essayer de faire une gestion à la papa et laisser le champ du symbolique à Marine Le Pen », explique à Mediapart Elsa Di Méo, secrétaire nationale du PS et conseillère régionale de Paca, qui crée dans son parti une cellule de veille sur les 14 villes tenues par l’extrême droite (en comptant Orange et Bollène).

Pendant ce premier mois, les nouveaux maires ont dû préparer le budget et composer leurs cabinets. Douze directeurs de cabinet, douze directeurs généraux des services, douze directeurs de police municipale : pour le Front national, en manque de cadres compétents et expérimentés, la tâche est difficile.

En s’abritant derrière leur promesse d’économies budgétaires et de rationalisation des subventions, ils se sont attaqués à certaines associations ou se sont opposés à la construction de mosquées. Certains ont déjà pris des mesures très politiques. Inventaire des premières nominations et décisions dans les douze villes FN – ou soutenues par lui (lire notre boîte noire).

  • HÉNIN-BEAUMONT (Pas-de-Calais)

« Non, demain, il n’y aura pas de miradors installés à Hénin-Beaumont ! », avait ironisé Steeve Briois, secrétaire général du FN devenu le maire d’Hénin-Beaumont. Plusieurs épisodes ont pourtant créé la polémique dans cette ancienne cité minière de 26 000 habitants. D’abord l’atmosphère assez lourde pour les employés communaux, dont beaucoup n’ont pas caché leur inquiétude, comme l’a raconté France InfoLe Lab a rapporté cette phrase d’une employée municipale sympathisante FN, lancée à un collègue « issu de la diversité » : « Tu es sur la liste de Schindler, tu vas bientôt prendre le train. 

L’intégralité de l’article ici: http://site.ldh-france.org/aquitaine/2014/04/les-premieres-decisions-maires-front-national/

Mise à jour:

La politique FN à Béziers:

– réduction la subvention du centre communal d’action sociale (CCAS) => A bas les pauvres!

Source : http://www.midilibre.fr/2014/05/26/les-economies-selon-menard,865733.php

– Pas de cantine ni d’activités périscolaires pour les enfants de chômeurs. Ménard oublie que pour certains enfants de chômeurs le repas à la cantine EST LE SEUL REPAS COMPLET de la journée 

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2014/06/01/25002-20140601ARTFIG00141-a-beziers-les-limitations-des-acces-aux-activites-periscolaires-par-robert-menard-font-polemique.php

Classé dans:Politique, , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :