Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

STOPPEZ LE CALVAIRE DE FANCHON !

Une Femme menacée : ce sont toutes les Femmes maltraitées !
On ne peut pas faire grand bruit contre les violences conjugales et laisser des officiels terroriser une Femme.

En 2005, c’est Fanchon qui avait signé le chant des grandes manifestations du tri postal de Bègles –par solidarité. Mais dès la fin des manifestations, Fanchon s’est retrouvée seule, face à des menaces de mort quotidiennes, des appels anonymes, des «approches » d’inconnus menaçants en tous lieux et à sa porte) ; Voitures bolides qui lui coupent la route ou lui foncent dessus. Sa photo égorgée envoyée par mail en 2009. Etc… de toute évidence, des délinquants sont rétribués pour la terroriser. EN 2007, elle avait (malgré tout) manifesté contre le projet de DALO et assuré la communication , car DALO fait mettre des gens à la rue, et exige d’eux qu’ils se battent, alors qu’ils sont dans l’inhumaine survie en leur interdisant l’espoir de préjudice reconnu. Alors, de lourdes menaces, et filatures très serrées, étaient venues renforcer l’invivable.

Parallèlement, attaques administratives et financières l’agressent en permanence depuis huit ans : saisies (de RMI, d’APL, illégales et impunies)renseignements erronés, dossiers disparus, refus de formation, entrave à TOUTE tentative de travail !! exclusion totale du monde(jusqu’au jour (2012) de l’accès à Internet
Cet abus de pouvoir (dans l’ombre) a conduit Fanchon, après huit ans de résistance à la rue. 18 mois d’hôtels et systématiquement les lois contournées pour désormais lui imposer l’exil, contre l’avis même du tribunal qui avait fait remontrance en juin.
Nous demandons le logement décent mis en place sans reprendre deux années de procédures verrouillées dans l’ombre.
Et ce, en boucle, depuis 8 ans. L’unique occupation de Fanchon est de créer des dossiers qui seront TOUS tronqués.
Elle paie pour s’être exprimée dans la rue comme une citoyenne ordinaire et droite.
Sa liberté d’Expression est niée, sa vie, faire face aux intimidations et attaques financières. Attendre le droit d’accès à la Cour Européenne, afin de voir la France condamnée pour ces huit années de torture morale.
Fanchon est « emprisonnée » à l’extérieur depuis 2005. Stoppons ce scandale ou nous serons complices. Aujourd’hui, elle va devoir payer un loyer sans pouvoir loger, en attendant des mois, le bon vouloir du tribunal, qui l’a laissé payer 8 mois de plus d’hôtel, et n’est pas respecté, même quand il accepte de juger.
Eu égard aux Droits Humains :
STOPPEZ LE CALVAIRE DE FANCHON ! Nous devons être cette force qui fera respecter la Loi, là où un groupe met son veto. c’est grâce au Silence et à l’ombre que cette horreur a pu se produire !
INTIMIDONS LES INTIMIDATEURS !!!
Un monsieur qui dîne d’un rmi entier, n’a pas pour autant le droit de dénigrer une rmiste, quand elle se dit victime de menaces. L’argent ne donne aucune valeur supplémentaire à la Parole et aux ricanements.

Signez la pétition en ligne  http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N42699

Publicités

Classé dans:Agir, Citoyens, Comprendre, Des hommes et des femmes, Humanisme, Politique, , ,

Circulaire Valls : toujours plus, pour expulser plus – Syndicat de la magistrature

Circulaire Valls : toujours plus, pour expulser plus – Syndicat de la magistrature

 »

Circulaire Valls : toujours plus, pour expulser plus

Les associations exigent le retrait du texte

Communiqués de presse, publié le 27 mars 2014, mis à jour le 27 mars 2014

Action collective d’associations et de syndicats dont le Syndicat de la magistrature, l’ACCAT, les Avocats pour la défense des droits des étrangers, le COMEDE, le GISTI, le MRAP, Médecins du Monde, la LDH, la Cimade, le Syndicat des avocats de France

La circulaire du ministère de l’Intérieur datée du 11 mars 2014 relative aux priorités pour l’année 2014 dans la « lutte contre l’immigration irrégulière » met à jour le double discours de Manuel Valls qui, devant la presse, se targue de rompre avec la « politique du chiffre » pour mieux se féliciter, dans ce texte, de ce que « le niveau total des éloignements forcés atteint son plus haut niveau depuis 2006 » et élaborer un plan destiné, à tous les échelons, à accélérer les reconduites.

En effet, ce texte encourage les préfets à user de tous les moyens de coercition avec le concours de la police : contrôles d’identité ciblés, interpellations des personnes à leur domicile ou dans les foyers où elles sont hébergées, enfermements en rétention, assignations à résidence avec obligation de pointage, retours « volontaires » fortement incités, placements en garde à vue, condamnations pénales des récalcitrants. Les associations et les travailleurs sociaux sont poussés à participer à la localisation et au contrôle des personnes alors que leur rôle est de les accompagner et de leur porter assistance.

Avant tout perçus comme des fraudeurs ou des indésirables, tous les étrangers sont visés, y compris les plus vulnérables, qui peuvent être éloignés rapidement en dépit de leur situation de santé ou humanitaire.

Les demandeurs d’asile sont particulièrement ciblés. Aussitôt leur demande rejetée, les préfets devront les expulser au plus vite, au détriment de leurs droits à un recours effectif et sans considération pour leur situation personnelle et leurs attaches en France. Ils sont alors exclus du dispositif d’hébergement d’urgence de droit commun, pour être assignés à résidence et étroitement surveillés. Le principe fort de l’accueil inconditionnel de toute personne à la rue en situation de détresse est ainsi remis en cause alors qu’il est garanti par le code de l’action sociale et des familles.

Au prétexte d’efficacité, le ministère compromet leur sécurité et celle de leurs proches, en imposant à l’OFPRA de communiquer des documents afin d’obtenir des laissez-passer pour l’expulsion. Ce rôle assigné à l’OFPRA va à l’encontre de la confidentialité des demandes d’asile et démontre l’incompatibilité de sa mission avec la tutelle exercée par le ministère de l’Intérieur.

Cette circulaire encourage les expulsions vers le pays d’origine plutôt que vers un autre État Schengen où plus de 10 000 personnes étaient pourtant légalement admissibles en 2013. Cette politique vise donc à gonfler ces expulsions hors UE, en violation des droits des personnes concernées dont les attaches se trouvent en Europe (famille, travail, logement, droit au séjour).

Les associations et syndicats défendant les droits des étrangers dénoncent cette circulaire attentatoire aux droits les plus fondamentaux des migrants et les pratiques scandaleuses auxquelles elle incite les préfectures. Ce signal est extrêmement inquiétant à quelques semaines de la discussion sur le projet de loi portant sur la réforme de l’asile en France.

Le 27 mars 2014

Liste des signataires : Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE), Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l’immigration et au séjour (ARDHIS), Comité d’aide aux réfugiés (CAAR), Centre d’action social protestant (CASP), Comité pour la santé des exilés (Comede), Centre Primo Lévi, Dom’Asile, Espace-accueil aux étrangers, Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleur-euse-s Immigré-e-s (FASTI), Fédération de l’entraide protestante (FEP), Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS), Groupe accueil et solidarité (GAS), Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti), Jesuit refugee service (JRS France), La Cimade, Ligue des droits de l’homme (LDH), Médecins du monde (MdM), Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), Observatoire citoyen du CRA de Palaiseau, Réseau chrétien immigrés (RCI), Réseau éducation sans frontières (RESF), Syndicat des avocats de France (SAF), Syndicat de la magistrature (SM). »

viaCirculaire Valls : toujours plus, pour expulser plus – Syndicat de la magistrature.

Classé dans:Gouvernement, Humanisme, Loi, Parti Socialiste, Politique, Valeurs républicaines, ,

Vidéos : ce qui se passe vraiment dans l’Ukraine « démocratique » | Le Yéti, voyageur à domicile | Rue89 Les blogs

Vidéos : ce qui se passe vraiment dans l’Ukraine « démocratique » | Le Yéti, voyageur à domicile | Rue89 Les blogs

« Igor Miroshnichenko (homme à la queue de cheval), député du parti Svoboda, chargé officiellement de la liberté d’information par le nouveau gouvernement, a demandé (et obtenu) la démission d’Alexander Panteleymonov, directeur de la télévision »

« Alexander Muzychko (homme à la casquette), chef de Secteur droit dans l’Est désigné par le nouveau pouvoir, est allé demander des comptes au procureur régional local  » et  comment le même (en VO sous-titré kalachnikov) incite le Parlement local de Donetsk à exclure les députés russophones’

Qui gèlera leurs avoirs? Refusera de signer des traités avec cette Ukraine là??? Pas l’union Européenne, ça c’est sur!

 

viaVidéos : ce qui se passe vraiment dans l’Ukraine « démocratique » | Le Yéti, voyageur à domicile | Rue89 Les blogs.

Classé dans:Des hommes et des femmes, Europe, Humanisme, Politique, politique internationale, Ukraine, , , ,

Crimée : humiliée par Poutine, l’Otan va-t-elle précipiter la guerre ? | Le Yéti, voyageur à domicile | Rue89 Les blogs

Crimée : humiliée par Poutine, l’Otan va-t-elle précipiter la guerre ? | Le Yéti, voyageur à domicile | Rue89 Les blogs

« Bref, le choix entre la vénalité ou la folie. Une chose est sûre, la problématique de notre monde est aujourd’hui des plus claires : le danger réel de la guerre. Avec pour seule alternative possible un effondrement plus ou moins pépère du système dominant, à la soviétique. C’en est bien fini en tout cas de la tranquillité d’esprit des pacifistes bonhommes. »

viaCrimée : humiliée par Poutine, l’Otan va-t-elle précipiter la guerre ? | Le Yéti, voyageur à domicile | Rue89 Les blogs.

Classé dans:Des hommes et des femmes, Europe, Humanisme, politique internationale, , , , ,

Le PIB du Venezuela sera de 4% pour 2014 (Banque Centrale du Venezuela) – Viva Venezuela

la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) du Venezuela sera de 4% pour 2014 (Banque Centrale du Venezuela)

A noter que pour la France la croissance du Produit Intérieur Brut devrait être (au mieux ) de 0.6%, de 2.2% pour les USA ( grand pourfendeurs et déstabilisateurs du Venezuela) , et de 1.7% pour l’ Allemagne . Pas vraiment de quoi pavoiser pour les libéraux et fanatiques de l’austérité, appliquée de gré ou de force, par la Troïka!

via http://www.avn.info.ve/contenido/merentes-pib-venezuela-para-2014-ser%C3%A1-4

Classé dans:Comprendre, Humanisme, Mélenchon, Politique, politique internationale, Venezuela, , , , ,

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :