Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Le fabuleux horoscope 2011 du bestiaire de Louise.

L’année 2011 sera pour l’ensemble des signes de notre horoscope une année traversée par Mars qui courra derrière Jupiter, qui enfourchera Saturne, pour lui prendre sa place de chef de l’Olympe, alors que Vénus, toujours un peu frivole, cherchera à se mettre sous les feux du soleil qui lui attend toujours une dame de rendez-vous avec la lune. La température de mercure augmentera considérablement, ce qui pour certains signes ne sera pas sans conséquences.

Voyons maintenant signes par signes ce qui vous attend pour l’année 2011
Les moutons

On va beaucoup chercher à vous caresser dans le sens du poil, surtout les moutons du premier décon. Certains n’hésiteront même pas à chercher à vous entraîner dans des coins très sombres. Méfiez-vous.
Moutons du 2e décon vous allez vous tuer à la tâche. On exigera toujours plus de vous.
Moutons du 3e décon à force de tout accepter, de suivre n’importent qui, vous pourriez tomber malade et attraper la rage. Ce qui est également possible pour les moutons des autres décons.

Les gnous
Votre docilité apparente, quel que soit votre décon, pourrait vous jouer des tours. Vous pensez trop souvent pouvoir vous tirer de toutes les situations en vous montrant dociles et en suivant des chemins de traverse. Attention, malgré vos cornes, vous ne trompez personne. 2011 sera une période de transition Pour vous, la fin de l’été s’annonce orageuse et certains voudront vous transformer en moutons.

Les teignes
Pour les teignes du premier décon, il est à prévoir des retournements imprévus dans votre vie sociale.
Pour les autres décons, alors que vous recherchez plutôt une vie douce et pacifique, bien au chaud et au propre, afin de parasiter tranquillou, vous risquez d’être entraînés dans un maelström. Côté affaire, on vous fera de belles promesses mais des événements devraient se produire en septembre qui casseront vos rêves.

Pour ces 3 signes, l’année 2011 sera, comme les années 2007,2008,2009 et 2010, mais en pire, une année de disette.

Les perroquets.

Que vous soyez les perroquets des lions ou des gorilles, certains d’entre vous perdront leur voix. Les autres animaux préféreront cette année que vous vous taisiez et que vous alliez vous refaire un plumage ailleurs. Méfiez-vous, vous n’avez pas grande utilité dans la jungle et les temps sont durs. Vous pourriez parfaitement pour retrouver en train de rôtir sur une broche.

Les lions

Malgré votre aura de séduction, l’année qui vient va être difficile. Votre appétit est insatiable et cela vous stresse. Vous voulez beaucoup trop que tous les animaux confirment en permanence que vous êtes leur roi et que vous avez tous les droits. Cela pourrait vous jouer des tours.

Pour les lions du 2e décon, attention à la surchauffe nuit et jour. Ne faites pas trop de promesses que vous ne pourriez tenir. Malgré votre “courage” et votre “ténacité” de nombreuses épreuves vous attendent. Une  lionne pourrait vouloir prendre votre place de roi et y parvenir.

Les gorilles

Pour vous les amours vont bien. Mais vous êtes volages, surtout les gorilles du premier décon. Vous ne savez pas très bien si vous devez aller à droite ou à gauche.

Ne vous tapez pas trop vite sur la poitrine et ne criez pas trop fort, car cela vous fait paraître ridicule et n’impressionne personne. Cependant comme cette année et une année de grande compétition entre tous les signes, vous pourriez supplanter vos adversaires et augmenter votre territoire grâce au soleil qui vous permettra de clarifier les zones d’ombre.

Néanmoins, plutôt que de batifoler de jungle en jungle, vous seriez mieux avisés d’être plus présents dans votre jungle d’origine.

Les 2 derniers signes, à cause de la pagaille planétaire qui régnera sur cette année 2011, doivent être vigilant car une épidémie de rage pourrait frapper les 3 premiers signes et remettre en cause le statut privilégié des lions et des gorilles.

Ceci termine nos prévisions astrologiques pour l’année 2011.

Mots clés Technorati :

Classé dans:Comprendre, Humour, Politique,

Espionnite journalistique

Mais qu’apprend-on?
Il paraîtrait que « Supervisator » le glorieux président de la république intergalactique (et anciennement française) a encore frappé !
Quoi? Il aurait mis en place, grâce à son très dévoué ami (et accessoirement redevable de son poste) des services ultrasecrets, tamponnés « secret défense », une cellule de surveillance des journalistes rebelles
Il paraîtrait même que cette cellule aurait en charge de vérifier que ces rebelles, à la limite du terrorisme, ne s’approchent pas trop de certaines affaires dans lesquelles « Supervisator » pourrait avoir quelque intérêt qui n’ont rien d’immatériel.
Ce qui est amusant, face à une telle information, c’est qu’elle étonne certains journalistes et commentateurs politiques !

Dans un état où la communication (donc les médias et leurs salariés-journalistes qui la transmettent) est essentielle pour présenter la pièce permanente, écrite par les conseillers en communication du Palais, ça me paraît, si ce n’est moral et démocratique, tout à fait logique de surveiller de très près les journalistes.

On ne pouvait tout de même pas espérer qu’après avoir exigé de nommer les patrons des rares médias qui n’appartenaient pas à ses amis,« Supervisator » ne veuille pas savoir à la seconde même ce que les salariés journalistes étaient en train de faire… Pour lui nuire.

On ne pouvait, non plus, tout de même pas penser que se tenant du gouvernement mondial n’allait pas faire ce qu’on fait ses idoles, présidents américain successifs, à savoir mettre les médias au pas. D’autant plus que son conseiller et ami l’avait affirmé il y a peu: « les journalistes sont mis au pas ».

Certes, le journaliste qui joue le jeu et qui, comme certains, acceptent de n’être que des courroies de transmission des épisodes concoctés par la cellule com de « Supervisator » ne risquent absolument rien.

C’est le “groupuscule anarchisant et malfaisant, quasiment gauchiste,” qui persiste à vouloir faire son travail d’investigation qu’il faut impérativement neutraliser.
Et c’est ainsi, dans ce seul but, qu’il est indispensable de leur subtiliser, tout en faisant comme si l’on était pas concerné par leurs élucubrations, leur outil de travail, histoire de bousiller 7 mois de travail d’investigation…
En vérité je vous le dis, « Supervisator » n’hésitera devant rien pou remettre notre pays dans l’ordre mondial voulu par ses sponsors intergalactiques et cosmoplanétaires !

Note de l’auteur : il est parfois des informations qu’ils ont mieux parfois, par instinct de survie, traité par la rigolade, si l’on ne veut pas sombrer dans la révolte la plus profonde…

Sources : le Canard enchaîné ; Le Monde ; Libération, Europe1

Classé dans:Actions Politiques, Citoyens, Humour, Politique, , , , , , ,

LA COMPLAINTE DU “PROC” EN HAUT DE SEINE

Cré-moé, cré-moé pas
Quéqu’ part en Haut de Seine
Y a un “proc” qui s’ennuie en maudit
Ses dossiers sont partis
Entre des mains ennemies
Dans un tribunal de Paris

Le proc est tout seul
Y r’garde le soleil
Qui descend doucement sur ses dossiers
Y pense aux caméras
En pleurant tout bas
C’est comme ça quand ton chef t’a lâché

REFRAIN:
Ça vaut pas la peine
De couvrir ceux qu’on aime
Pour faire oublier
Des affaires “mal famées”
Ça fait pas rire les gens
si ça dure trop longtemps
Ça fait plus rire personne
Quand c’est leur fric qu’on donne

Quand le proc s’ennuie
Y r’garde son poil qui brille
Comme les rues d’ Neuilly après la pluie
Y rêve à une promo
Etre chef des tribunaux
Y voudrait pouvoir refaire un show

C’est rien qu’une histoire
J’ peux pas m’en faire accroire
Mais des fois j’ai l’impression qu’c’est Courroye
Qui est assis sur la glace
Les deux mains dans la face
Ses dossiers sont partis pis y s’ennuie

REFRAIN
Ça vaut pas la peine
De couvrir ceux qu’on aime
Pour faire oublier
Des affaires mal famées
Ça fait pas rire les gens
si ça dure trop longtemps
Ça fait plus rire personne
Quand c’est leur fric qu’on donne

D"après : La complainte du phoque en Alaska, paroles et musique: Michel Rivard

Beau Dommage

Source : Youtube

 

Classé dans:Affaire Woerth-Bettencourt, Humour, Politique, , , ,

Quelques suggestions à Nicolas Sarkozy, pour une sortie de crise honorable

Dans le cadre de la réforme des retraites, il est manifeste désormais que le gouvernement et Nicolas Sarkozy sont en train de s’enferrer dans une rigidité psychologique et comportementale dont ils ont tout à perdre. Ce faisant, ils entraînent l’économie du pays, croyant faire plaisir aux agences de notation et aux organismes financiers internationaux, dans une spirale descendante catastrophique pour une grande majorité des citoyens français.
On peut comprendre qu’après avoir, pendant près de 6 mois, par l’intermédiaire de ses porte-parole, ministres et conseillers, tenter de convaincre les Français que sa retraite était la bonne, et devant le peu de résultats obtenus par la propagande gouvernementale, il se demande comment sortir de l’impasse dans laquelle il s’est fourré, sans perdre la face.
Alors, comme l’équipe de Chez Louise n’est constituée que de « bons Français », bien intentionnés et nullement sujets à de l’antisarkosisme primaire, ils ont décidé de consacrer une heure de leur précieux, et lucratif, temps de travail pour aider le chef de l’État.
Je vous passe les détails du Brainstorming, les fous rires étouffés face à l’imagination fertile débordante de certains (suivez mon regard…), pour ne vous livrer que les 2 suggestions qui nous semblent le mieux “tenir la route” :
– le Sénat a rejeté, jeudi, l’article 4 de la réforme des retraites, par 155 voix pour et 181 voix contre. Ce faisant, le sénateur centriste de Mayotte, Adrien Giraud, 75 ans, qui est à l’origine de ce que Éric Worth a appelé une erreur de vote, oblige le gouvernement, conformément à la loi, a demander une seconde délibération sur cet article. Délibération qui ne pourra avoir lieu que lorsque l’ensemble du texte de loi portant sur la réforme des retraites aura été examiné. Soit, au plus tôt, mercredi 20 octobre en fin de journée.
D’ici là, de nouvelles manifestations contre cette réforme auront eu lieu. L’une le 16 octobre et l’autre le 19 octobre. Manifestations auxquelles viennent s’ajouter le blocage des terminaux pétroliers, des ports, et très probablement une grève des routiers. Il va être de plus en plus difficile au gouvernement, et à Nicolas Sarkozy, de tenir tête aux chefs d’entreprises, qu’une telle situation étouffe.
Il serait alors opportun qu’ils se saisissent de cette erreur par Adrien Giraud (qui entre nous illustre parfaitement les dangers qu’il y a à travailler au-delà de 60 ans), de la possibilité qu’elle leur offre de faire revoter la loi, non plus sur l’article 4, mais dans sa totalité. Il sortirait ainsi, la tête haute, de l’épreuve de force qu’ils ont voulue et perdue.
Voilà pour la première suggestion me paraît la plus honorable pour tous, gouvernement, chef de l’État, syndicats, citoyens français manifestants, chefs d’entreprise, sauf peut-être Guillaume Sarkozy… 

– Au cas la première suggestion ne serait pas retenue, il reste la stratégie Louis XVI, c’est-à-dire la fuite. Dans un souci de conciliation, et pour éviter d’éventuels dégâts, nous nous permettons de transmettre aux personnes concernées, un plan itinéraire, qui, je n’en doute pas, facilitera grandement l’organisation de ce déplacement… Le chemin à suivre est indiqué en bleu.
la fuite de Varennes itinéraire

Crédit : Google Maps

Sources : le Figaro ; Le Monde ; le Nouvel Observateur

Classé dans:Agir, Comprendre, Humour, Politique, , , , ,

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :