Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Situation humanitaire à Gaza

Mego Terzian, président de Médecins sans frontières (MSF) explique la situation humanitaire à Gaza.

 

Pour mémoire, voici le bilan en vies humaines du massacre perpétré à Gaza par le gouvernement israélien

bilan israel palestine 31-07

Classé dans:Agir, Citoyens, Des hommes et des femmes, Gaza, Politique, Valeurs républicaines, , ,

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » – Terra eco

Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » – Terra eco

« Nous sommes entrés dans une crise profonde sans savoir ce qui va en sortir. Des forces de résistance se manifestent effectivement. L’économie sociale et solidaire en est une. Elle incarne une façon de lutter contre cette pression. Si on observe une poussée vers l’agriculture biologique avec des petites et moyennes exploitations et un retour à l’agriculture fermière, c’est parce qu’une grande partie de l’opinion commence à comprendre que les poulets et les porcs industrialisés sont frelatés et dénaturent les sols et la nappe phréatique. Une quête vers les produits artisanaux, les Amap (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne, ndlr), indique que nous souhaitons échapper aux grandes surfaces qui, elles-mêmes, exercent une pression du prix minimum sur le producteur et tentent de répercuter un prix maximum sur le consommateur. Le commerce équitable tente, lui aussi, de court-circuiter les intermédiaires prédateurs. Certes, le capitalisme triomphe dans certaines parties du monde, mais une autre frange voit naître des réactions qui ne viennent pas seulement des nouvelles formes de production (coopératives, exploitations bio), mais de l’union consciente des consommateurs. C’est à mes yeux une force inemployée et faible car encore dispersée. Si cette force prend conscience des produits de qualité et des produits nuisibles, superficiels, une force de pression incroyable se mettra en place et permettra d’influer sur la production. »

 

Lire l’article ici: Edgar Morin : « Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe » – Terra eco.

Classé dans:Agir, Citoyens, Comprendre, Culture politique, Des hommes et des femmes, Ecologie, Politique, Valeurs républicaines, , , ,

Tourner la page, faire du neuf

Tourner la page, faire du neuf

« Le  SNJ CGT du service public audio-visuel. Dans un style cru et dru, le syndicat ne tourne pas autour du pot :

« Les dirigeants de France TV complices de la montée du Front National ». Voici le texte de cette déclaration : « Consternation et sidération à la lecture des rapports du CSA sur les temps de paroles politiques en cette période électorale ! France 3, la chaîne de service public « préférée des Français », a tendu le micro au Front National de façon éhontée : sur la période examinée par le CSA, qui court du 10 février au 21 mars, les chiffres montrent une surreprésentation du Front National et un déséquilibre total pour les autres partis. Jusqu’à 48% des temps de parole pour le FN ! Sur France 3, le FN bénéficie de 29% des temps de parole au 14 mars. On a compté jusqu’à plus de 48% la semaine précédente !!! » Ici, le syndicat pointe la méthode du rattrapage qui permet de combiner un matraquage avec des temps de digestion. Ainsi note-il ce qui s’est passé après cette orgie de temps de parole : « Mais comme il faut bien respecter l’équité jusqu’au 21 mars, un pseudo équilibre se fait la dernière semaine, in extremis, pour aboutir sur toute la période à 17% pour le FN, mais 3,9% pour EELV – 4,85 pour le Parti de Gauche – 4,79 pour l’UDI, carrément rien pour le MoDem, le NPA, le Parti radical – 33,84 pour le PS et 30,12 pour l’UMP. » Alors vient la comparaison avec le résultat réel. « A l’issue du 1° tour des municipales, le FN, qui a déposé en tout 585 listes, représente 4,7% des voix dans les villes de plus de 1000 habitants. »

« Alors monsieur le président de FTV, messieurs les directeurs et sous-directeurs de l’information, messieurs les rédacteurs en chef etc… nous osons espérer que la réapparition du Front National au niveau municipal dans le pays vous interpelle, comme elle choque une majorité des citoyens et des républicains. Le problème, c’est que vous portez une lourde responsabilité dans ces résultats, en ayant omis de veiller au pluralisme dont vous devez pourtant être les garants. Vous trahissez par votre désinvolture le travail des journalistes de terrain qui, eux, se soucient au quotidien de l’équilibre et de l’éthique de leurs reportages. Vous méprisez les citoyens en ne leur offrant pas une information permettant de faire des choix politiques éclairés, vous bafouez la mission de service public qui nous est dévolue. » Et le syndicat conclue : « Nous, salarié-e-s de France TV et aussi téléspectateurs payant la redevance, nous vous exprimons notre colère, notre honte d’être de fait assimilés à une chaîne qui fait le lit de l’extrême droite, en ayant accordé une visibilité au FN disproportionnée par rapport à son implantation municipale. Nous vous demandons des explications et attendons un changement rapide de cap. »  

viLa totalité du billet ici Tourner la page, faire du neuf.

Classé dans:Actions Politiques, Agir, Citoyens, Comprendre, Front de Gauche, Journalisme, Médias, Mélenchon, Parti de Gauche, Politique, Valeurs républicaines, , , , ,

Dans la série, vous ne le saurez pas si je ne vous le dis pas…. – Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR#fromTwitter#fromTwitter#fromTwitter#fromTwitter

Dans la série, vous ne le saurez pas si je ne vous le dis pas…. – Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- « Le ministre de l’éducation du nouveau gouvernement Ukrainien, Serhiy Kvit appartient au parti néonazi Svoboda et il a décidé de financer et de promouvoir sur les campus divers groupes paramilitaires . Par exemple il a décidé de financer et recevoir vingt-trois camps école d’été organisée dans l’Ukraine occidentale avec des groupes paramilitaires différents. Selon le journal polonais « Gazeta Wyborcza », « dans les camps ils les enseigneront les tactiques de guérilla, l’autodéfense à travers l’usage d’armes de feu et de machette et les « vraies valeurs du peuple et de la jeunesse ukrainienne. »

La suite ici: Dans la série, vous ne le saurez pas si je ne vous le dis pas…. – Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR#fromTwitter#fromTwitter#fromTwitter#fromTwitter.

 

Et c’est avec ces gens là que Hollande, l’UE, les USA sont alliés et veulent signer des contrats de toute urgence!

Classé dans:Culture politique, Politique, politique internationale, Ukraine, Valeurs républicaines, , , , ,

Circulaire Valls : toujours plus, pour expulser plus – Syndicat de la magistrature

Circulaire Valls : toujours plus, pour expulser plus – Syndicat de la magistrature

 »

Circulaire Valls : toujours plus, pour expulser plus

Les associations exigent le retrait du texte

Communiqués de presse, publié le 27 mars 2014, mis à jour le 27 mars 2014

Action collective d’associations et de syndicats dont le Syndicat de la magistrature, l’ACCAT, les Avocats pour la défense des droits des étrangers, le COMEDE, le GISTI, le MRAP, Médecins du Monde, la LDH, la Cimade, le Syndicat des avocats de France

La circulaire du ministère de l’Intérieur datée du 11 mars 2014 relative aux priorités pour l’année 2014 dans la « lutte contre l’immigration irrégulière » met à jour le double discours de Manuel Valls qui, devant la presse, se targue de rompre avec la « politique du chiffre » pour mieux se féliciter, dans ce texte, de ce que « le niveau total des éloignements forcés atteint son plus haut niveau depuis 2006 » et élaborer un plan destiné, à tous les échelons, à accélérer les reconduites.

En effet, ce texte encourage les préfets à user de tous les moyens de coercition avec le concours de la police : contrôles d’identité ciblés, interpellations des personnes à leur domicile ou dans les foyers où elles sont hébergées, enfermements en rétention, assignations à résidence avec obligation de pointage, retours « volontaires » fortement incités, placements en garde à vue, condamnations pénales des récalcitrants. Les associations et les travailleurs sociaux sont poussés à participer à la localisation et au contrôle des personnes alors que leur rôle est de les accompagner et de leur porter assistance.

Avant tout perçus comme des fraudeurs ou des indésirables, tous les étrangers sont visés, y compris les plus vulnérables, qui peuvent être éloignés rapidement en dépit de leur situation de santé ou humanitaire.

Les demandeurs d’asile sont particulièrement ciblés. Aussitôt leur demande rejetée, les préfets devront les expulser au plus vite, au détriment de leurs droits à un recours effectif et sans considération pour leur situation personnelle et leurs attaches en France. Ils sont alors exclus du dispositif d’hébergement d’urgence de droit commun, pour être assignés à résidence et étroitement surveillés. Le principe fort de l’accueil inconditionnel de toute personne à la rue en situation de détresse est ainsi remis en cause alors qu’il est garanti par le code de l’action sociale et des familles.

Au prétexte d’efficacité, le ministère compromet leur sécurité et celle de leurs proches, en imposant à l’OFPRA de communiquer des documents afin d’obtenir des laissez-passer pour l’expulsion. Ce rôle assigné à l’OFPRA va à l’encontre de la confidentialité des demandes d’asile et démontre l’incompatibilité de sa mission avec la tutelle exercée par le ministère de l’Intérieur.

Cette circulaire encourage les expulsions vers le pays d’origine plutôt que vers un autre État Schengen où plus de 10 000 personnes étaient pourtant légalement admissibles en 2013. Cette politique vise donc à gonfler ces expulsions hors UE, en violation des droits des personnes concernées dont les attaches se trouvent en Europe (famille, travail, logement, droit au séjour).

Les associations et syndicats défendant les droits des étrangers dénoncent cette circulaire attentatoire aux droits les plus fondamentaux des migrants et les pratiques scandaleuses auxquelles elle incite les préfectures. Ce signal est extrêmement inquiétant à quelques semaines de la discussion sur le projet de loi portant sur la réforme de l’asile en France.

Le 27 mars 2014

Liste des signataires : Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE), Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles à l’immigration et au séjour (ARDHIS), Comité d’aide aux réfugiés (CAAR), Centre d’action social protestant (CASP), Comité pour la santé des exilés (Comede), Centre Primo Lévi, Dom’Asile, Espace-accueil aux étrangers, Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleur-euse-s Immigré-e-s (FASTI), Fédération de l’entraide protestante (FEP), Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS), Groupe accueil et solidarité (GAS), Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti), Jesuit refugee service (JRS France), La Cimade, Ligue des droits de l’homme (LDH), Médecins du monde (MdM), Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), Observatoire citoyen du CRA de Palaiseau, Réseau chrétien immigrés (RCI), Réseau éducation sans frontières (RESF), Syndicat des avocats de France (SAF), Syndicat de la magistrature (SM). »

viaCirculaire Valls : toujours plus, pour expulser plus – Syndicat de la magistrature.

Classé dans:Gouvernement, Humanisme, Loi, Parti Socialiste, Politique, Valeurs républicaines, ,

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :