Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Un médaillé de la Légion d’honneur très particulier

En ce premier jour de l’année 2011 ont été publiées au journal officiel les promotions du nouvel an de l’ordre national de la Légion d’honneur.

Instituée par Napoléon Bonaparte le 19 mai 1802, la Légion d’honneur récompense les mérites éminents de militaires ou civils français. C’est la plus haute décoration honorifique française, quand bien même, de nos jours, elle semble dénuée totalement de valeur et tant on peut se demander, quelles peuvent être les mérites éminents rendus à la nation par certains promus. De fait, aujourd’hui, nous avons appris que Jeannie Longo, une sportive, Fadela Amara et Christine Boutin, 2 anciennes membres du gouvernement Fillon, et quelques autres, ont été promus à l’ordre national de la Légion d’honneur.

Plus étonnant que la nomination de quelques médecins, anciens ministres, sportifs, hauts fonctionnaires, un décret du 31 décembre 2010, concernant également les promotions dans l’ordre de la Légion d’honneur, est passé totalement inaperçu des médias.

Il est pourtant fort édifiant, au lendemain des “vœux creux” présidentiels , au cours desquels Nicolas Sarkozy a prétendu, reconnaissant implicitement son incompétence et celle du gouvernement depuis 3 ans:

«La crise économique et financière, commencée il y a trois ans, a continué à faire sentir ses effets et nombreux furent ceux qui ont perdu leur emploi, ce qui n’a fait qu’exacerber le sentiment d’injustice ressenti par des salariés qui n’étaient en rien responsables de la crise. "

Or précisément, le 31 décembre 2010, le président de la république a signé un décret par lequel,avec l’accord du conseil des ministres, il élève à la dignité de grand-croix de l’ordre national de la Légion d’honneur, un certain Marc Ladreit de Lacharrière, “président de société, membre de l’Académie des beaux-arts, président du conseil d’administration de France Muséums. Grand officier du 8 septembre 2006”.

Quel est le rapport, me direz-vous, entre ce monsieur qui est certes président de société mais, tel qu’on le présente dans le texte du décret, plutôt tourné vers le domaine artistique et culturel, et la crise financière qui sert d’alibi à tous les gouvernements européens pour nous imposer la perte massive de nos acquis sociaux, le blocage de nos salaires, la privatisation de notre système de santé, des pertes considérables de pouvoir d’achat, des augmentations faramineuses des prix de l’eau, de l’essence, du gaz, de l’électricité, des assurances obligatoires et des impôts, et ceci prétendument pour faire baisser le déficit public?

Le rapport entre ce monsieur est ce qui précède est très simple. Marc Ladreit de Lacharrière possède 60 % des parts de l’agence de notation Fitch Ratings.

Etre propriétaire d’une des agences de notation qui sévissent de par le monde, ça n’est pas rien quand on sait que le rôle et la responsabilité des 3 principales agences de notation  S&P, Moody’s et Fitch (qui avaient accordé leur note maximale à des titres douteux , entraînant ainsi la crise des subprimes qui a éclaté en 2007, générant des milliards de pertes financières, des millions de suppressions d’emplois, des milliards d’endettements de pays pour renflouer les banques), n’ont pas été sanctionné depuis 3 ans par les nations victimes de l’insouciance de ses agences de notation et encore moins par les membres du G20, bien qu’ils se soient réunis déjà 3 fois en parlant beaucoup de régulation du système financier, mais sans jamais mettre en œuvre quoi que ce soit.

On peut dès lors s’étonner que Nicolas Sarkozy, qui va très bientôt prendre la présidence du G20, décerne la plus haute distinction honorifique au propriétaire d’une des agences de notation responsable de la perte d’emploi de millions de Français et de l’endettement de plusieurs générations de Français.

Et, alors même que dans ses vœux de nouvel an, le Président de la République affirme sa détermination à défendre la communauté européenne, les salariés, les retraités, les étudiants, les malades, les petits épargnants du Portugal, d’Irlande, de Hongrie, d’Espagne, seront certainement ravis d’apprendre que la France estime que le propriétaire de l’agence Fitch Ratings a fait preuve de mérites éminents au regard du chef de l’Etat et du gouvernement Français .

  • Ils n’oublieront pas que, le 23 février 2010, cette agence de notation, alors que le gouvernement grec essayait de mettre en place un plan de rigueur, craignant les conséquences du plan de rigueur, a abaissé d’un cran la note de la banque nationale de Grèce et de 3 autres banques grecques, déstabilisant totalement ce pays.
  • Ils n’oublieront pas que le 28 mai 2010, la même agence de notation, estimant que les efforts du gouvernement espagnol pour réduire le déficit, risquait de poser sur sa croissance, a abaissé la note de l’Espagne.
  • Ils n’oublieront pas que le le 09 Décembre 2010 Fitch Ratings a annoncé avoir abaissé de trois crans sa note de la dette à long terme de l’Irlande.
  • Ils n’oublieront pas non plus que le 23 décembre, non contente de baisser d’un cran la note du Portugal, Fitch Ratings a abaissé également celle de la Hongrie

Alors, constatant que pour le moment cette agence n’attaque la France que par morceau, on peut légitimement se demander si ce n’est pas ce dépeçage région par région que le Président de la République et le conseil des ministres récompensent en promouvant à l’ordre de grand-croix de l’ordre de la Légion d’honneur le propriétaire de l’agence de notation Fitch Ratings.

Quoi qu’il en soit, en ce qui me concerne, je ne vois aucun mérite national dans le fait de faire peser sur des nations une menace qui fait perdre à des millions d’individus leur travail, le moyen de subvenir à leurs besoins essentiels et à ceux de leurs familles. Et plutôt qu’une médaille, c’est un bon séjour en prison qui me paraît le plus approprié pour récompenser les coresponsables de cette crise qui dure depuis 3 ans et que le gouvernement actuel est totalement incapable d’endiguer.

C’est précisément parce que l’une des plus hautes distinctions honorifiques de notre pays est attribuée aujourd’hui à un des coresponsables de la crise économique qui dure depuis 3 ans, que bon nombre de citoyens français, qu’ils soient salariés, chômeurs, retraités,constatent, et non ressentent comme le prétend Nicolas Sarkozy, à quel point l’injustice et le laxisme, conjugués au cynisme et à l’incompétence, règnent en maîtres dans les sphères du pouvoir français.

Sources : Le Monde;miesc-consulting; Légifrance; Europe1; Cbanque; LCI; DailyBourse

Advertisements

Classé dans:Citoyens, Des hommes et des femmes, Politique, , , , , , ,

2 Responses

  1. […] de gens très bien (Jeannie Longo, Fadela Amara, Christine Boutin, Michel Charasse…), LoudL a tiqué sur un nom à rallonge un peu particulier… Marc Ladreit de Lacharrière, modestement […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :