Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Ils n’ont pas eu la peau de Rémy Daillet-Wiedemann!

Au mois de mars dernier, j’avais attiré votre attention sur des pratiques très peu orthodoxes et très peu démocratiques que certains membres de la direction du Mouvement Démocrate avaient révélées lors du conseil national du 27 mars 2010.

À l’issue de ce conseil national, et non sans l’avoir au préalable traité de « traître aux valeurs que nous représentons » , ou de personne qui « ne représentait que lui-même.» , Rémy Daillet-Wiedemann, Conseiller national, avait été exclu du Mouvement Démocrate au prétexte qu’il avait osé enregistrer des débat, ce que François Bayrou avait qualifié, lors du point presse suivant la réunion de « conditions un peu choquante" .

À l’issue de cette décision qui le privait non seulement de sa représentativité électorale, de son mandat local au sein du Mouvement démocrate,Rémy Daillet-Wiedemann avait décidé de porter l’affaire en justice.

Le jugement, condamnant le Président, le Mouvement Démocrate, a été rendu le 11 juin 2010, par le tribunal de Grande Instance de Paris.

Le tribunal a conclu que le Mouvement Démocrate n’avait pas respecté l’article 15 de son règlement intérieur, notamment en bafouant les délais de prévenance statutaire, dans sa convocation au Conseil National, et en ne donnant pas un ordre du jour précis.

Par ailleurs, le juge a constaté que, compte tenu des conditions de convocation,"les membres du Conseil national (…) n’ont pas été en mesure de se préparer au vote qui leur a été proposé".

De fait, le juge a annulé la délibération prise lors de ce Conseil National ce qui, par conséquent, rend caduque la nomination des deux Vice-présidents et du Secrétaire général Marc Fesneau qui avait été décidée lors de ce conseil national.

Constatant que la procédure utilisée pour décider de l’exclusion de Rémy Daillet-Wiedemann du Mouvement Démocrate, le 7 mai 2010, ne respectait pas les procédures statutaires, le juge a rejeté l’argument avancé par je défenseur du Mouvement Démocrate. Rémy Daillet-Wiedemann est donc réintégré dans ses anciennes fonctions représentatives au sein du Modem.

Le jugement reconnaît que la demande de Rémy Daillet-Wiedemann et de 2 autres conseillers nationaux étaient bien fondés. Son exclusion est annulée. Il va donc pouvoir se présenter à la présidence National du mouvement démocrate lors des élections internes qui doivent se tenir en décembre 2010.

Une nouvelle fois, comme nous avons été nombreux à le souligner depuis la date de création du Mouvement Démocrate, c’est la gouvernance du parti, son non-respect des règles élémentaires de la démocratie interne et des textes fondateurs, qui posent problème au sein de ce mouvement politique.

  • Dès lors, comment peut-on faire confiance à des personnes qui aspirent aux plus hautes fonctions gouvernementales, alors qu’elles sont incapables de respecter les lois qu’elles ont elles-mêmes imposé à tous?
  • Comment croire, lorsqu’elles critiquent le pouvoir actuel, qu’elles ne feront pas pire alors qu’elles donnent depuis 3 ans à voir l’image d’un groupe de gouvernants qui s’affranchissent sans aucune honte et à leur guise des règles collectives?
  • Comment faire confiance à des militants qui, plutôt que de constater que la loi, la justice, donne raison à des personnes comme Rémy Daillet-Wiedemann, sur leur interprétation du règlement intérieur, vont préférer crier À la "tentative de déstabilisation" du MoDem?

En matière de dénis, vous constaterez comme moi, que ces personnes et leurs dirigeants n’ont vraiment rien à envier aux militants de l’UMP et à leurs dirigeants !

Source : échosetrumeurs

Publicités

Classé dans:Agir, Citoyens, Mouvement Démocrate, Politique, , ,

A Jacques Chirac, L’UMP reconnaissante?

Souhaitant peut-être éviter une condamnation infamante à Jacques Chirac, alors qu’il est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris pour les chefs d’accusation de "détournement de fonds publics" et "d’abus de confiance", l’UMP se dit prête, selon Le Point, à indemniser la Ville de Paris d’une somme qui pourrait dépasser deux millions d’euros.

Connaissant la guerre sans merci que les sarkoziens ont livrée aux chiraquiens pour s’emparer de l’UMP, cette soudaine générosité me paraît on ne peut plus suspecte et j’ai énormément de mal à imaginer qu’elle est liée à une quelconque empathie vis-à-vis de Jacques Chirac et de son grand âge. Surtout quand on constate que le tribunal correctionnel de Paris, présidé par Dominique Pauthe, ne s’est pas particulièrement montré complaisant vis-à-vis du pouvoir en place, ces dernières années. Ce jugement correctionnel, si la plainte de la ville de Paris n’est pas retirée, comporte un risque énorme dans la perspective de l’élection présidentielle de 2012.

Il y a donc probablement derrière cette proposition saugrenue des intérêts majeurs pour l’UMP. j’en entrevois quelques-uns

— Éviter le déballage sur la place publique des modes de financement de ce parti par celui qui l’a créé et qui en a été le leader jusqu’à l’arrivée de Nicolas Sarkozy. L’ex-président de la république, est accusé d’avoir payé sur les fonds de la mairie de Paris 21 emplois fictifs, notamment de certains employés permanents du RPR parisien. Ce qui explique les chefs d’accusations de détournement de fonds publics et d’abus de confiance. L’évocation de ces pratiques; que la loi et la morale condamnent, ne serait pas du plus bel effet pour un parti qui se prétend irréprochable ( qui a dit "depuis la nuit des temps"?).

— Éviter qu’à l’occasion de ce procès, dans lequel Jacques Chirac est également mis en examen pour "prise illégale d’intérêt" dans l’affaire de 7 emplois de complaisance, mis à la disposition du parti gaulliste des Hauts-de-Seine, fief Sarkozien s’il en est, le nom de Nicolas Sarkozy, à l’époque maire de Neuilly, n’apparaisse.

— Éviter une condamnation pour abus de fonds publics ne vienne ternir l’image du parti présidentiel. Quand bien même les faits se seraient déroulée entre octobre 1992 et mai 1995, se voir condamné pour abus de fonds publics, en pleine période de rigueur, d’austérité, pour le parti gouvernemental n’est pas la meilleure des publicités. Le procès public qui devrait se dérouler au plus tard en février 2011 (peu de temps avant le début la campagne électorale pour les élections présidentielles), pourrait donner lieu à une vaste mise en lumière, probablement très médiatisée, de pratiques très peu orthodoxe au sein du parti majoritaire

— Enfin, et nous en arrivons aux subtilités politiques qui confinent à un machiavélisme de haute volée, indemniser la ville de Paris, dont le maire socialiste, Bertrand Delanoë, a fait savoir fin 2009, que «Si [ces remboursements] étaient faits, si c’était effacé, je préférerais pour tout le monde parce que moi je n’en veux pas particulièrement à Jacques Chirac» et qu’il pourrait ne plus être partie civile au procès Chirac, obligerait le tribunal correctionnel a statuer sans plaignants ni accusations, la Ville de Paris n’étant plus partie civile, le parquet ayant requis un non-lieu dans son enquête, et pourrait l’ amener à ne pas condamner Jacques Chirac, puisque plus personne ne se plaint ni n’accuse.

Autre "effet dans l’effet", et non des moindres, qui apparaît nettement dans la réaction de Me Mignard, avocat de la Ville de Paris dans cette affaire, qui déclare que "Dans l’hypothèse d’un remboursement avant le procès, "la raison d’être de la partie civile qui est la réparation de son dommage aurait cessé": de graves délits tels que le "détournement de fonds publics" et "l’abus de confiance" serait ramenés à une "simple question d’argent", de réparations financières… avec l’accord de représentants du parti socialiste.

Tant pour l’UMP, en faisant cette proposition indécente de compenser par de l’argent un délit aggravé par le fait que celui qui l’a commis est un élu de la nation, que pour des représentants du parti socialiste, en acceptant la proposition, il y a, ce me semble, une conception hallucinante de la Justice.

Espérons que cette dernière,en la personne des magistrats qui siégeront lors de ce procès, saura se souvenir qu’un jugement en correctionnelle ne se résume pas à une simple négociation financière. Espérons qu’elle saura rappeler au monde politique que la dimension morale n’est pas absente de ses jugements.

Espérons, également, que la direction du parti socialiste, qui certes n’a pas à s’immiscer dans l’administration de la mairie de Paris, saura faire comprendre à un de ses élus qu’en acceptant la proposition de l’UMP, il se montre peut-être bon gestionnaire des deniers de sa commune, mais il cautionne une déviance grave de l’esprit de la loi.

Sources: Le Point ; Le Monde; LCi; Le Figaro; Le Parisien

Classé dans:Comprendre, Mouvement Démocrate, Parti Politique, , , , ,

Lefebvre revient et crie à la trahison!

A y est c’est fini les vacances et le "grand cirque UMPiste" reprend ses activités!
Premier à entrer en piste, le monsieur Loyal ( oui, bon je sais, il aurait très bien jouer le clown, mais bon, je fais ce que je peux), j’ai nommé F.Lefebvre…
Et il crie, très fort à la trahison!
Contre qui?
Ben contre le Modem et surtout, surtout, Marielle de Sarnez qui a eut l’outrecuidance de se montrer aux côtés de V.Peillon, samedi à Marseille
Très inspiré par le "grand air de la trahison" et probablement rassuré par son imminente nomination au poste de Secrétaire d’Etat à la consommation ( on n’a pas fini de rigoler) le porte-parole de l’UMP nous fait deux doigts de morales politique «Les Français qui ont voté Modem doivent se poser quelques questions en écoutant le discours très antisarkozyste [de Sarnez] sous les vivats socialistes. Cela montre combien le Modem a perdu sa boussole et s’appelle une trahison.»… tout en titillant le président du Modem: «Bayrou considère-t-il que les primaires voulues par le PS s’appliquent aussi à lui? La démarche de Marielle de Sarnez signifie-t-elle qu’il voulait entrer dans ce système?»
Bon c’est sur, qu’après avoir raclé les fonds de tiroirs de droites, la majorité présidentielle a probablement été inquiétée par ce positionnement ( qui n’en est pas un) bien moins centriste. Les voix des électeurs centristes qui basculeraient à gauche au présidentielles, c’est la cata pour l’UMP, l’échec cuisant pour N.Sarkozy ( qui a puisé, pour être élu président, allègrement dans les 15% que Bayrou avait récolté au premier tour)!
Adepte du billard à deux bandes (ou à 4 sous) le futur secrétaire d’Etat à la consommation ( poste on ne peu plus “pénard” quand les gens n’ont plus les moyens de consommer), notre “lobbyiste émérite “n’oublie pas de lancer sa "petite pub" en ventant les mérites d’une «UMP au travail», d’une «UMP ( qui) mutliplie les idées et les propositions face aux divisions de la gauche», toute à «ses calculs d’appareil».
Remarque: Bon alors là, je ne sais pas qui a fait la revue de presse de F.Lefebvre pendant ses vacances de 2 mois, mais soit la personne est amnésique, soit elle veut le couler politiquement. Pourquoi?
Ben tout simplement parce que:
1)  Parler de la gauche et de ses calculs d’appareils, juste au moment ou Nihous et de Villiers se rallient très officiellement à la droite UMPiste, ça la fout mal et ça fait "hopital qui se fout de la charité. Non?
2) Parler de l’UMP qui multiplie les idées et les propositions alors que depuis deux mois, le gouvernement multiplie les propos afin de faire monter en puissance la peur de la gripe H1N1, et ne présente aucune proposition pour juguler les effets néfastes de sa politique en matière de chômage, de relance économique , de qualité de vie des français….ca fait un peu beaucoup "gros mensonge", non?

Allez ceux qui vont pouvoir négocier des alliances juteuses avec la droite, ce sont bien évidement les centristes du Modem…le message subliminal que F.Lefebvre vient de leur envoyer devrait le leur faire comprendre .

Source: Libération

Classé dans:Mouvement Démocrate, Politique, , , , , ,

Lefebvre revient et crie à la trahison!

A y est c’est fini les vacances et le "grand cirque UMPiste" reprend ses activités!
Premier à entrer en piste, le monsieur Loyal ( oui, bon je sais, il aurait très bien jouer le clown, mais bon, je fais ce que je peux), j’ai nommé F.Lefebvre…
Et il crie, très fort à la trahison!
Contre qui?
Ben contre le Modem et surtout, surtout, Marielle de Sarnez qui a eut l’outrecuidance de se montrer aux côtés chez Peillon, samedi à Marseille
Très inspiré par le "grand air de la trahison" et probablement rassuré par son imminente nomination au poste de Secrétaire d’Etat à la consommation ( on n’a pas fini de rigoler) le porte-parole de l’UMP nous fait deux doigts de morales politique «Les Français qui ont voté Modem doivent se poser quelques questions en écoutant le discours très antisarkozyste [de Sarnez] sous les vivats socialistes. Cela montre combien le Modem a perdu sa boussole et s’appelle une trahison.»… tout en titillant le président du Modem: «Bayrou considère-t-il que les primaires voulues par le PS s’appliquent aussi à lui? La démarche de Marielle de Sarnez signifie-t-elle qu’il voulait entrer dans ce système?»
Bon c’est sur, qu’après avoir raclé les fonds de tiroirs de droites, la majorité présidentielle a probablement été inquiétée par ce positionnement ( qui n’en est pas un) bien moins centriste. Les voix des électeurs centristes qui basculeraient à gauche au présidentielles, c’est la cata pour l’UMP, l’échec cuisant pour N.Sarkozy ( qui a puisé, pour être élu président, allègrement dans les 15% que Bayrou avait récolté au premier tour)!
Adepte du billard à deux bandes (ou à 4 sous) le futur secrétaire d’Etat à la consommation ( poste on ne peu plus “pénard” quand les gens n’ont plus les moyens de consommer), notre “lobbyiste émérite “n’oublie pas de lancer sa "petite pub" en ventant les mérites d’une «UMP au travail», d’une «UMP ( qui) mutliplie les idées et les propositions face aux divisions de la gauche», toute à «ses calculs d’appareil».
Remarque: Bon alors là, je ne sais pas qui a fait la revue de presse de F.Lefebvre pendant ses vacances de 2 mois, mais soit la personne est amnésique, soit elle veut le couler politiquement. Pourquoi?
Ben tout simplement parce que:
1)  Parler de la gauche et de ses calculs d’appareils, juste au moment ou Nihous et de Villiers se rallient très officiellement à la droite UMPiste, ça la fout mal et ça fait "hopital qui se fout de la charité. Non?
2) Parler de l’UMP qui multiplie les idées et les propositions alors que depuis deux mois, le gouvernement multiplie les propos afin de faire monter en puissance la peur de la gripe H1N1, et ne présente aucune proposition pour juguler les effets néfastes de sa politique en matière de chômage, de relance économique , de qualité de vie des français….ca fait un peu beaucoup "gros mensonge", non?

Allez ceux qui vont pouvoir négocier des alliances juteuses avec la droite, ce sont bien évidement les centristes du Modem…le message subliminal que F.Lefebvre vient de leur envoyer devrait le leur faire comprendre .

Source: Libération

Classé dans:Mouvement Démocrate, Politique, , , , , ,

C’est-y pas mignon !

Probablement boostés par l’université du troisième âge modem qui a eut lieu ce week end, les militants Modem se déchainent et sont à l’affut du moindre article parlant de F.Gourou Bayrou…Ainsi le malheureux site marianne2.fr, qui ose faire un article sur la « main tendue » au PS par le leader « charismatique et suprême » se voit tancé vertement par les plus belles « plumes » d’entre les militants de ce parti « nouveau né » depuis quand même plus d’un an et demi !

On y trouve :

  • de belles déclarations d’amour : « François (Bayrou) si tu lis ce post, sache que nous sommes nombreux derrière toi et que si notre silence s’entant, notre présence s’arme de vengeance ! »
  • quelques remarques sur la probité et le machiavélisme des journalistes et les capacités des « non Modem à s’informer correctement
  • des affirmations qui restent à prouver et ressortent plus de l’auto-persuasion que de la réalité factuelle : « Nous sommes des : Démocrates, Humanistes , Défenseurs de l’environnement ,et INDEPENDANTS. »
  • des larges citations des mots de Bayrou « « Le rassemblement suppose d’accepter la différence » et « s’il le faut la concurrence…Nous aurons bien besoin les uns des autres le jour où il s’agira de construire ensemble (…) Je sais bien qu’il n’est pas facile de passer des frontières, mais c’est en passant des frontières qu’on bâtit des pays pionniers.  » utilisées pour vanter « un nouveau projet de société auteur des valeurs démocrates portées par François Bayrou. » (bon, là, j’ai failli m’étouffer tant j’avais le fou rire ! parce que les valeurs, il les portes mais tellement haut qu’il les perd de vue quand il devrait les mettre en pratique !)

Bref, on se croirait sur le site e-soutien depuis qu’il est modéré ! pas un mot de travers !

Sauf que les « non Modem » répondent vertement 😉

On peut lire aussi, et entre autre, une magnifique commentaire que j’aurais bien aimer écrire, et auuel personne n’a osé ou su répondre :

« Posté par TOURNIER le 08/09/2008 16:48

Tout cela n’est que « combinaison » dans un REGIME DES PARTIS en complète décomposition et Sarko en profite et s’en fout : le véritable PROBLEME est que ce REGIME n’a plus aucun crédit auprès des Français et n’a aucune chance de faire face à une situation de plus en plus inquiétante, à commencer par le PARTI au pouvoir l’UMP ! Je rappelle que nous ne sommes plus dans un REGIME PARLEMENTAIRE depuis le 6 Novembre 1962 et les différents intervenants semblent ne pas l’avoir encore compris ! le conservatisme des esprits semblent avoir la vie dure, mais les EVENEMENTS vont se charger de le faire comprendre directement aux Français de base et alors, je peux vous dire que tous ces messieurs ne pèseront pas lourds dans une discussion à l’échelon planétaire … Plongez vous dans les livres d’Histoire pour mieux comprendre et laissez de côté vos magazines people, vous n’en aurez plus besoin ! à suivre http://www.jean-brice.fr « 

Et ce « lâché de militants extatiques »c’est fait TRES spontanément bien sur…sauf que l’article qui fait l’objet d’une charge massive est gentiment signalé sur le site e-soutien :
http://e-soutiens.bayrou.fr/des_commmentaires_interessants_pour_un_article_qui_lest_beaucoup_moins

http://www.marianne2.fr/index.php?action=article&id_article=805678&voir_commentaire=oui#com_529886

Dormez tranquilles, brave gens, le Mouvement Démocrate, armé de ses bataillons de militants va sauver le Béarn, la France, l’Europe, le Monde, l’Univers. Il fera régner la Tolérance, l’équité, la liberté d’expression et de pensée, la justice et surtout….F.Bayrou (que je plains de plus en plus d’être entouré comme il l’est !) Ce n’est pas gagné François ! Accroches-toi !

Classé dans:Mouvement Démocrate, Politique, , , , , , ,

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :