Pour tout vous dire…

Les droits de l'homme s'arrêtent la ou commencent ceux des affaires

Ukraine : une médiation indépendante de l’OTAN est urgente

Ukraine : une médiation indépendante de l’OTAN est urgente

« eux semaines après que j’ai alerté sur la présence de navires de guerre français en mer Noire et demandé leur retrait, ces navires viennent de quitter la mer Noire les uns après les autres.

Le gouvernement n’a donné aucune explication sur leur présence, dans le sillage du navire états-unien USS Donald Cook, pas plus que sur la décision de les faire repartir.

Alors que les dirigeants états-uniens multiplient les surenchères contre la Russie, à l’image de John Kerry le 29 avril à Washington, je demande que toute la lumière soit faite sur l’implication en cours des forces françaises dans les patrouilles guerrières de l’OTAN dans l’Est de l’Europe.

J’appelle à la plus grande vigilance face à l’escalade militaire en cours. Je demande que les forces françaises ne soient pas engagées dans les manœuvres belliqueuses de l’OTAN. Et je demande que la France prenne l’initiative d’une médiation internationale indépendante de l’OTAN. »

viaUkraine : une médiation indépendante de l’OTAN est urgente.

Classé dans:Des hommes et des femmes, Europe, Front de Gauche, Mélenchon, Politique, politique internationale, Ukraine, , , ,

Grand marché transatlantique : cette étrange affaire qui menace le négociateur européen Karel De Gucht – Politis

Grand marché transatlantique : cette étrange affaire qui menace le négociateur européen Karel De Gucht – Politis

 »

Le fisc belge a commencé son enquête en s’intéressant à une villa en Toscane et s’est finalement penché sur les comptes de Karel De Gucht et de son épouse Mireille Schreurs. Le SPF Finances estime que le couple a omis de déclarer une plus-value de 1,2 millions d’euros réalisées lors de la revente en 2005 d’actions de la société d’assurance belge Vista au Britannique Hill & Smith, échappant ainsi aux impôts dus. Le fisc réclame plus de 900 000 euros au couple. Mais la cour d’appel de Gand a décidé en décembre 2013 que l’inspection spéciale des impôts ne disposait pas d’indices suffisants de fraude fiscale pour consulter les comptes du couple et a annulé cet acte. Elle a jugé que les données recueillies ne pouvaient pas être utilisées lors des plaidoiries.

L’administration fiscale belge a cependant décidé de se pourvoir en cassation, ce qui signifie que le dossier fiscal contre le commissaire européen se poursuit et que le fisc maintient sa demande d’un rehaussement des revenus imposables du couple à hauteur de 976 000 euros, indique l’agence de presse Belga, qui ajoute que, par ailleurs, le litige entre les De Gucht et le fisc devrait être plaidé en janvier 2015 devant la chambre fiscale du tribunal de première instance de Gand, c’est-à-dire bien après les élections européennes.

Le très libéral Karel De Gucht a pourtant eu des démêlés avec la justice dans le passé. En novembre 2008, alors ministre des Affaires étrangères, il fut accusé de délit d’initié dans l’affaire de la faillite de la Banque Fortis, suite à une plainte anonyme déposée auprès de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA). Le ministre aurait conseillé à son épouse et à son beau-frère de se défaire au plus vite d’actions Fortis, pour un montant de 500 000 euros, avant l’annonce publique des problèmes de cette banque et la suspension des ventes d’actions. Toutefois, la chambre des mises en accusation de Gand, suivant l’avis du procureur général, a mis hors de cause Karel De Gucht le 8 septembre 2009 et le parquet général a donc requis le non-lieu. »

La suite ici: Grand marché transatlantique : cette étrange affaire qui menace le négociateur européen Karel De Gucht – Politis.

Classé dans:Citoyens, Comprendre, Europe, Grand Marché Transatlantique (TAFTA), , , ,

Le Quotidien – Ukraine: Un référendum aura bien lieu à Donetsk le 11 mai

Le Quotidien – Ukraine: Un référendum aura bien lieu à Donetsk le 11 mai

« Un référendum portant sur la « déclaration d’indépendance » de la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, aura bien lieu le 11 mai, a affirmé samedi le chef de la « république populaire » auto-proclamée de Donetsk, Denis Pouchiline.

Au cours d’une conférence de presse dans les locaux de l’administration régionale passée le 6 avril aux mains des activistes pro-russes, M. Pouchiline a précisé que la question qui allait être posée est: « Approuvez-vous la déclaration d’indépendance de la république populaire de Donetsk ? »

« A l’issue de ce vote », a-t-il ajouté sans douter de l’issue du scrutin considéré comme illégal par Kiev et la communauté internationale, « il y aura des élections libres pour décider qui dirigera cette république populaire ». « Ensuite, notre république populaire de Donetsk commencera à fonctionner », a précisé le chef indépendantiste. « Nous étudions encore quelle sera la bonne formule pour notre association avec le reste de l’Ukraine, que ce soit une fédération, une confédération ou l’indépendance ». « Ce référendum est inévitable, et nous avons tout l’argent nécessaire à son organisation » a-t-il dit, sans préciser d’où provenait ce financement.

Interrogé sur l’attitude à leur égard des forces de police ukrainiennes dans la région de Donetsk, il a déclaré: « Cela dépend, c’est compliqué. Une partie collabore avec nous et une partie s’y refuse ». »

viaLe Quotidien – Ukraine: Un référendum aura bien lieu à Donetsk le 11 mai.

Classé dans:Europe, politique internationale, Ukraine, , , ,

C\’est quoi le Partenariat transatlantique ? Dix réponses pour mesurer le danger – regards.fr

C\’est quoi le Partenariat transatlantique ? Dix réponses pour mesurer le danger – regards.fr

« L’objectif global est-il donc d’inféoder les États et les citoyens aux intérêts privés du commerce international ?

Bingo. En plaçant les traités internationaux au-dessus des législations nationales, le commerce international se livre à une vaste opération de destruction de la souveraineté juridique des États, qui permet déjà aux grandes entreprises d’attaquer ces derniers. C’est ainsi que la société américaine Lone Pine Resources réclame 250 millions de dollars d’indemnité au gouvernement canadien, dont le moratoire sur la fracturation hydraulique pour l’exploitation des gaz de schiste contreviendrait à la liberté d’entreprendre garantie par l’ALENA (accord de libre-échange entre la Canada, les États-Unis et le Mexique). Les exemples de ce genre abondent, comme celui de cette société suédoise qui demande près de 4 milliards d’euros à l’Allemagne pour avoir décidé de sortir du nucléaire (voir aussi la vidéo ci-dessous). Les litiges de ce genre se règlent devant des tribunaux arbitraux indépendants des justices nationales, et le mandat de la Commission européenne vise à établir un mécanisme arbitral « investisseur-État » qui se substituerait aux juridictions démocratiques. »

L’article intégral ici C\’est quoi le Partenariat transatlantique ? Dix réponses pour mesurer le danger – regards.fr.

Classé dans:Citoyens, Comprendre, Europe, Grand Marché Transatlantique (TAFTA), Politique, politique internationale, , ,

ARD : Qui est responsable du carnage de Maïdan ? 11/04/2014 – Vidéo Dailymotion

ARD : Qui est responsable du carnage de Maïdan ? 11/04/2014 – Vidéo Dailymotion

 

viaARD : Qui est responsable du carnage de Maïdan ? 11/04/2014 – Vidéo Dailymotion.

ARD : Qui est responsable du carnage de Maïdan… par les-crises

Classé dans:Agir, Citoyens, Comprendre, Des hommes et des femmes, Europe, Politique, Reportage, Ukraine

Mon twitter

Archives

%d blogueurs aiment cette page :